~ LES TERRES PERDUES ~

Qui montera sur le trône de fer...?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un humain et une élémentaliste ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 30 Mar - 9:31

- "T'es encore le centre de l'attention dis moi"

- Je pense que je ne suis pas le seul.

Les gens me regardait aussi mal qu'il regardait Kei, un jour je devrais me chargé des rumeurs pour quels arrête de me dévisagé.

- "J'en doute un peu quand même surtout vu ce qui s'est passé la nuit dernière..." elle ajouta ensuite: "Tu penses que l'autre t'attend dans ta chambre ?"

- Je ne sais pas, mais si je la vois je m'enfuit aussi vite que possible ! Dis-je en lâchant un petit rire.

Un peu surpris Kuro viens vers moi, il s'assoit a mes pieds et me fixe. Je le regarde, qu'est qu'il me fait la ? Je tend la main pour le caressé, et il ne me repousse pas pour une fois, il serait enfin habitué a ma présence ? Une fois la caresse fini, il repart dans un coin de la chambre pour ne faire je ne sais pas quoi, les chats sont si étrange après tout. Je releve la tête vers Kei puis mon visage change de couleur sur le champs, d'une couleur de peau normal a un blanc pâle.
Le gosse flippant était devant sur le lit et derrière Kei avec une dague a la main et le sourire juste qu'au oreille, puis il disparut en un clin d'oeil. Je n'avais jamais eu aussi peur depuis bien longtemps, mais qui est ce gosse ? Il commence a être vraiment flippant, puis je me souvenu que j'étais en présence de Kei, je devais partir pour pouvoir souffler un peu.

- Bon Kei je vais devoir te laissé, faudrait pas qu'on nous voit ensemble ici. Dis-je d'une voix un peu différente de celle de d'habitude.

D'un simple geste de la main je partis rapidement de la chambre et je me hâte de rejoindre ma chambre, la surveillante était la comme prévu, mais je n'avais pas du tout envie de la supporté, elle approcha en courant puis un saut pour pouvoir me plaqué, cette fois je décide d'esquivé rapidement et simplement en pivotant sur moi même, une fois fait j'entre dans ma chambre et je la ferme a double tour.
Le lendemain je décide de ne pas allers en cour et de resté sous la couette, tombé étrangement malade je ne pouvais pas bougé sans avoir de vertige, je pouvais déjà entendre la sonnerie de la pause déjeuné. Ce qui sonné l'heure du repas pour moi-même, mais j'étais trop affaiblie pour pouvoir me préparé quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 30 Mar - 11:53

C'est avec un petit rire qu'il répondit à son interrogation concernant l'autre garce. Elle sourit à sa réponse. Il s'enfuirait si jamais leurs chemins se croisaient à nouveau. Tant mieux. Cela rassurait un peu l'élémental.

- "Tu as raison, il vaut mieux l'éviter autant que possible celle là."

Kuro se leva alors et vint se poster devant le brun. Il s'assoit sur ses pattes arrières et semblait attendre quelque chose. Peut être avait il faim. Kei s'apprêta à se lever pour lui donner ce qu'elle pensait être ce qu'il voulait. Cependant, c'est le jeune homme qui le satisfit. Le chaton se laissa caresser par lui sans broncher ni le repousser. Commençait il a apprécier Kaen ? Tournant la tête vers lui avec un sourire:

- "Il commence à t'aimer on dirait."

Une fois le moment de tendresse entre les deux mâles, le chaton alla se coucher dans un coin de la pièce. Il ne semblait pas être dans son assiette. Du moins, c'est ce à quoi elle pensait.. Kaen tourna la tête vers elle et son teint devint livide. Il avait vu un fantôme ou quoi ?! Le regardant intrigué elle lui demanda si ça allait. Mais la seule réponse qu'elle eut fut sa fuite en prétextant qu'il était préférable qu'on ne les trouve pas ici. Il avait raison, c'est vrai mais de tout de même. Pourquoi si vite ..? Après un simple signe de main il sortit précipitamment. Il ne lui avait même pas laissé le temps de le retenir .. Parce que oui elle aurait préféré qu'il reste encore un peu, ou beaucoup même. L'étudiante soupira tristement avant de s'allonger sur son lit. Elle n'osa pas fermer les yeux tout de suite de peur de s'imaginer des choses. Choses qu'elle s'imagina quand même. La surveillante devait surement l'attendre dans sa chambre comme elle l'avait dit et si il se retrouvait dans la même situation que ce midi, il ne pourrait que subir les assauts de l'adulte. Cette idée la répugna et elle secoua la tête pour faire disparaitre les images qui apparaissaient devant ses yeux. Kuro, lui avait fini par s'endormir. Fermant les yeux, l'élémental le suivit dans le pays de Morphée.

Son réveil fut difficile, tout comme la nuit qu'elle venait de passer. Les cauchemars avec les images de la veille l'avaient assaillis, la faisant se réveiller toutes les heures. Elle passa bien vingt minutes dans sa salle de bain privatif pour se réveiller à coup d'eau froide bien entendu. Le résultat n'était pas très concluant mais elle ne pouvait pas faire autrement. Kuro vient lui gratter un peu les chevilles. Comprenant correctement ce qu'il souhaitait, elle prit la petite assiette remplit d'eau qu'elle vida avant de remplir de lait. Le chaton s'y précipita et se retrouva avec une petite barbichette blanche, ce qui fit sourire la jeune fille. L'heure des cours approchait. Un revoir à la boule de poil et elle fila.

Bizarrement, les couloirs étaient calme. Était elle en retard ? Impossible, vu la nuit qu'elle avait passé qu'elle le soit. Bien au contraire, elle fut la première dans la classe. Bon. Elle croisa ses bras sur sa table et posa sa tête dessus avant de fermer les yeux. Autant profiter du temps libre pour se reposer. Kaen allait il l'attendre aujourd'hui pour aller voir Kuro ? Il n'y avait pas fait allusion hier.. L'élémental sursauta lorsque quelqu'un vient plaquer ses mains sur son pupitre. Elle releva les yeux vers celui qui venait d'interrompre son "repos". Si on pouvait appeler ça un repos.. Un étudiant aux yeux étrangement vert et au cheveux couleurs caramel la fixait.

Spoiler:
 

Qu'est ce qui lui voulait celui là?! Elle ne le connaissait même pas. Et il n'était pas dans sa classe. Le jeune homme s'approcha de son visage, leurs regard toujours plongés l'un dans l'autre. Les joues de Kei prirent une petite teinte rouge. L'étudiant brun finit par dire en murmurant et le plus près possible de son oreille:

- "Je connais ton secret. Rejoins moi dans ma chambre après les cours et nous conviendrons d'un marché sinon je balance tout."

Choquée, elle ne put rien répondre. Il prit une mèche de ses cheveux blancs puis s'en alla comme il était venu. Toute la matinée ce que lui avait dit le jeune homme l'avait tracassé. Son secret.. Il était donc au courant pour Kuro ?! Comment ça avait pu arriver ?! Il avait pourtant été discret avec Kaen pour conserver le secret.. L'étudiante ne pouvait qu'accepter le chantage qu'il lui faisait. Il ne fallait surtout pas que le bruit qu'ils avaient un chaton fasse le tour de l'établissement! Et il ne fallait pas non plus qu'elle en parle à Kaen... Comment allait il prendre le fait qu'elle rejoigne un autre homme dans sa chambre ?

Midi sonna sans autre incident pour la jeune fille, autres bien sur les rumeurs qui circulaient encore. Arrivée à la cafétéria, elle espéra trouver Kaen mais non.. Elle aperçu le maitre chanteur qui la regardait avec un air qui ne lui inspirait rien de bon. C'était bizarre que le brun n'était pas là. Il lui était peut être arrivé quelque chose. Prenant rapidement son repas, et un sandwich emballé, elle se dirigea vers le chambre du brun. Trop curieuse pour ne pas vouloir rester dans l'ignorance. Devant la porte, elle fut néanmoins prit d'un doute. Peut être allait elle le déranger.. Surtout si il était resté avec la surveillante.. L'élément de glace prit son courage à deux mains, frappa puis entra, sans attendre de réponse de sa part grâce à la clé il lui avait laissé. Elle fut soulagée de le voir seul mais un peu inquiète de le voir ainsi, couché sous sa couette. Il n'eut pas le courage de se redresser pour avoir "l’intrus" qui venait d'entrer. Aussi elle s'assoit sur le bord de son lit. Elle lui sourit, mettant de côté l'interlude qu'elle avait vécu dans la salle de classe, et posa sa main sur son front:

- "Bonjour Kaen. Je t'ai apporté ça." elle sortit le sandwich emballé qu'elle avait prit à la cafétéria et lui tendit. "Tu dois avoir faim non ?"

Elle ne devait pas lui montrer que quelque chose la tracasser. C'était lui qui était mal en point là.. Elle avait un peu de temps avant son prochain cours, elle pouvait donc tenir un peu compagnie au brun.

- "Qu'est-ce que tu as ?"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 30 Mar - 22:50

- "Bonjour Kaen. Je t'ai apporté ça." elle sortit le sandwich emballé et me le tendit. "Tu dois avoir faim non ?"

Me relevant avec un peu de difficulté, je me mit assis sur le lit pour pouvoir mangé ce que m'avait apporté, avant de le saisir je lui dis :

- Bonjour Kei, merci pour le sandwich. Comment va tu ? Et Kuro ?

Même malade j'avais senti une drôle de réaction quand je prononça le nom du chaton, mais sa réponse semble positif sur elle et l'animal, je n'étais pas très convaincu, mais j'accuse mon état de me faire imaginé des choses stupide pour m’inquiète pour rien. Puis une conversation normal pour une fois ce fit, des questions comme ''comment c'est passé les cours'' ou ''as-tu bien mangé'' tout simplement. Une fois le repas dans l'estomac je me sentais un peu mieux, mangé m'avait aidé a reprendre un peu force. Je décide de me rallongé puis Kei assise sur le lit non loin de la me souris chaleureusement, pendant tout le temps libre on parlait tranquillement tout les deux, quand l'heure sonne pour Kei de repartir elle décide de ce lever pour repartir, avant quels ne puisse le faire je saisie sa main, la regardant dans les yeux.

- Merci d'être passé, je me sens mieux grâce a toi.

Etant malade je ne voulais pas la contaminé mais l'envie de la remercié avec un geste et non par la voix fut grande. Une fois parti, je me lève de mon lit et je me prépare a sortir, je ne suis pas dupe, elle me cache quelque chose et elle semble ne pas vouloir me le dire, cela doit être quelque chose de grave. On lui fessait du chantage a cause d'un malentendu ou que Kuro soit découvert ? La suivant directement, elle se retrouve dans le dortoir des garçon a nouveau après les cours, pourquoi était-t-elle dans la chambre de ce garçon ? Jaloux et curieux je décide d'écouté leur conversation, la porte mal fermé m'aide a mieux entendre, mais cache la visibilité. Qu'allait-t-il ce passé ? Mon coeur malade et fatigué battais suffisamment fort, et cela viens rajouté une couche. J'attend d'entendre le début de leur conversation.

(Petit poste désolé :/ )
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Dim 31 Mar - 8:27

Il se redressa avec quelques difficultés afin de s'assoir. Il saisit puis mangea ce qu'elle lui avait apporté. Il la remercia et lui demanda comment allait Kuro et elle. En soi, ils allaient tout les deux bien. Mais elle ne voulait pas lui parler de ce qui s'était passé avant les cours de la matinée. Kaen était déjà malade, autant ne pas en rajouter. Elle lui fit un sourire qui se voulait rassurant et lui dit:

- "On va bien tout les deux ne t'inquiète pas."

Après ça et pendant le repas du brun, ils parlèrent de tout et de rien. Des cours de la matinée, du repas de la jeune fille à la cafétéria et de Kuro, le petit chaton farceur. Le brun avait reprit un peu de couleur. C'était une bonne chose. Mais peut être devrait il aller à l'infirmerie si son état empirait. Elle ne lui fit pas par de cette idée alors qu'il se rallongeait. Il avait toujours une petite mine le pauvre... Pour le rassurer, elle lui sourit chaleureusement. Le début des cours de l'après midi n'allait pas tardé à sonner. L'élémental allait se relever pour partir mais le brun la saisit par le poignet. Il plongea son regard fiévreux dans le sien tout en prononçant:

"Merci d'être passé, je me sens mieux grâce a toi."

- "De rien. C'est normal après tout."

Avait elle dit avec un sourire. Elle lui fit lâcher sa main et sortit de la pièce. Direction la salle de classe. Arrivée cette fois dans les derniers, l'étudiante s'installa sur l'une des dernières places restantes. Au premier rang.. Par chance, la place juste à côté de la fenêtre était libre. C'est là qu'elle s'installa. Le courant d'air de cette dernière lui fera du bien. Elle devait voir le maître chanteur en fin d'après midi.. N'étant pas pressée d'être à ce moment, elle ne voulait pas que les cours passent vite. Or, et comme souvent, c'est le contraire qui se produisit. Les heures passèrent trop rapidement à son gout et la fin d'après midi sonnait déjà...

C'est sans hâte qu'elle finit par se lever après avoir pousser un long soupir. Elle mentirait si elle disait qu'elle n'était pas nerveuse quant à ce qui se passerait dans quelques minutes. Tendue, ses pas la guidèrent machinalement jusqu'à la chambre de l'étudiant. Elle hésita à frapper, prête à faire demi tour. Entrer la dedans signifiait se mettre dans les ennuis. Encore une fois. La jeune femme frappa. Un moment de silence se fit. Il n'était pas là ? Tant mieux. Elle s'apprêta à faire demi tour. Chose qui l'arrangeait il fallait l'avouer mais un "Entrez" se fit entendre. Non!! Ne pouvant plus fuir, elle entra. La chambre était bien plus vaste que la sienne ou celle de Kaen. Comment ça se faisait ? L'étudiant n'était pas présent mais une voix, provenant surement de la salle de bain dit:

- "Fais comme chez toi"

Kei s'assoit donc sur le lit et attendit l'étudiant. Elle n'eut pas à attendre longtemps. Le brun sortit de la salle de bain avec juste une serviette! Ses cheveux étaient encore mouillés, de même que son torse d'une certaine mesure. Gênée, elle tourna vivement le regard sur la vue que donnait la fenêtre. Il abusait celui là! Il savait très bien qu'elle allait venir, il aurait pu anticiper! Un sourire, qui n'inspirait rien de bon s'étalait sur son visage. Elle sentait qu'elle n'aurait jamais du venir ici... Le jeune garçon s'approcha d'elle. Montrant son "courage", l'élémental ne bougea pas d'un pouce même si l'envie ne lui manquait pas. Il se pencha pour être à sa hauteur, une main posée sur le matelas, et la regarda dans les yeux. Déglutissant, elle ne put que soutenir le regard de cet homme. Ne souhaitant pas s'éterniser ici, l'étudiante entra dans le vif du sujet:

- "Qu'est-ce que tu veux ?"

Le sourire du garçon s'allongea un peu plus, ne présageant rien de bon. Une lueur de sournoiserie passa dans ses yeux. Il avait déjà son idée en tête. Il prit la parole en s'approchant de plus en plus, l'obligeant ainsi à s'allonger de moitié. Elle se maintint sur ses coudes.

- "Tu es directe, j'aime ça. Je vais l'être moi aussi. Je veux que tu deviennes ma petite amie. Si tu joues bien le jeu ton secret en restera un."

Les yeux de la belle s'écarquillèrent au fur et à mesure que les mots parvenaient à ses oreilles. Il plaisantait là ? Dites lui qu'il plaisantait! L'une des mains de l'homme passa sur l'une de ses mèches de cheveux avant d’atterrir sur sa joue. Elle ne pouvait pas accepter ce deal comme ça! Jouer une petite amie n'était pas dans ses compétences, elle était un élément de glace tout de même! Et en plus que penserait l'actuel malade si il la voyait agir de la sorte avec un autre?! Mais le choix ne se posait pas. Soit elle acceptait, soit son secret à Kaen et elle serait dévoilé.. Et ça non plus ce n'était pas possible! Posant ses deux mains sur le torse du maitre chanteur elle tenta de le repousser mais il n'était pas de cet avis, semblant apprécier la position dans laquelle ils se trouvaient. Elle gela néanmoins les gouttes encore présentes sur son corps et tenta de faire plus. Mais il dégageait de la chaleur. Ce n'était quand même pas un élément ou un mage de feu ?!

- "Je ... Il est hors de question que je fasses ça!"

L'étudiant avait l'air de s'être attendu à cette éventualité. Il prit dans sa main un objet noir muni d'un clavier et d'un écran, qui se trouvait juste à côté d'eux. Qu'est-ce que c'était que ça ?! Toujours avec son sourire il prononça:

- "Puisque tu refuses le marché.." il tapota avec ses doigts sur le clavier "Un message à mon "ami" et ton secret fera le tour de l'école"

Il bluffait là?! C'était pas possible de faire circuler un message aussi vite surtout que personne n'était dans la pièce actuellement. Son regard montrait son sérieux.. Il ne plaisantait pas et il était véritablement capable de faire ça. Il ne fallait pas qu'on sache le secret! Alors que le maitre chanteur allait appuyé une dernière fois sur son engin, elle saisit sa main et s'avoua vaincu:

- "Attends.. J'accepte.."

L'homme sourit, victorieux. Il laissa tomber la boite noire sur le lit. Il s'apprêta à approcher son visage mais elle détourna le sien. Elle acceptait oui, mais elle ne jouerait pas la midinette en privée. Il en était hors de question! Dans quelle merde se mettait elle pour protéger le petit chaton et Kaen...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Dim 31 Mar - 12:08

- "De rien. C'est normal après tout."

Suite a cela elle quitta la pièce et je me décide de me préparé pour la suivre, l’après midi fut rapide, j'étais toujours a un endroit a l'ombre a me détendre, je ne devais pas trop forcé. Quand Kei alla vers le dortoir des garçons elle ne prit pas le chemin pour ma chambre, mais plutôt celle des niveaux supérieur. Quand elle entra dans la chambre le temps d'arrivé pour écouté au porte je n'avais pas entendu le début de la conversation.

- "Tu es directe, j'aime ça. Je vais l'être moi aussi. Je veux que tu deviennes ma petite amie. Si tu joues bien le jeu ton secret en restera un."

- "Je ... Il est hors de question que je fasses ça!"

- "Puisque tu refuses le marché.. Un message à mon "ami" et ton secret fera le tour de l'école"

Kei fini par accepté son chantage, les poing serré et me mordant les lèvres juste qu'au sang, je n'avais envie qu'une seule chose, frapper de toute mes forces ce gars, mais je devais me retenir, même si j'interviens cela ne sert a rien et tout sera divulgué le lendemain. Kei allait partir, elle ne semblait pas vouloir être en présence de ce fourbe, je devais m'éloigner avant d'être vu. Apres tout les événements je décide de me caché sur le toit pour me reposé un peu, regardant le ciel passé d'un beau bleue a un orange je ne fais que fixé dans le vide ce magnifique ciel.
Le lendemain venu rapidement, lors de la pause déjeuné je décide d'allers a la cantine comme je le fais souvent, quand je vois au loin Kei collé a ce gars, elle semblait perdu dans ses pensés et ne pas être heureuse de la situation contrairement a son faux copain qui rigole avec ses camarades et laissant sa main le baladé sur sa hanche comme s'il avait peur qu'elle s'enfuit. Mon regard et celui de Kei se croise pendant une fraction de seconde, a ce moment précis je décide de faire demi-tour comme si je n'avais rien vu, même si Kei avait du voir que j'avais tout vu.
Les cours de l’après-midi avait repris, je ne pensais qu'a une chose, m'occupé de cette ingrat. Une fois les cour fini j'attend entre la chambre du jeune homme et le cour au il était partie récupéré. Une fois que je l'ai vu je décide d'avancé dans leur direction pour me retrouvé en face d'eux, l'homme avait déjà un sourire vicieux sur le visage. Il décide de prendre la parole, mais je ne tarde pas de lui coupé la parole.

- Tiens qui voila, je suis désolé mais elle est ma pet...

- Et si on regle cela de façon viril ? Tu es aussi un manieur d'épée. Dans la salle d'entrainement dans 10 minute.

- Comment ose tu me coupé la par...

- Silence vermine, si tu a quelque chose a me dire tu n'aura qu'a le dire en combat.

La rage de ce jeune homme ne fessait qu'augmenté, je le cherche un peu mais il ne mérite aucune pitié. Une fois dans la salle je remarque que ce petit combat avait attiré plusieurs élève de l'école. Puis le combat ne commence sans tardé, les arme utilisé dans des sabre en bois et le vainqueur et celui qui met K.O l'autre.
Il avait pris une grosse épée, et je pris naturellement deux épée normal dans chaque main. Le début du combat commence par un arbitre qui s'étais porté volontaire pour assisté le combat. Je fus surpris qu'il soit faible, il n'étais pas nul, mais son niveau reste assez médiocre je trouve pour quelqu'un qu'a autant d'assurance.
Je le domine pendant tout le combat quand il trouve l'occasion de bloqué nos épée et venir me chuchoté quelque chose a l'oreille.

- Perd ce combat et je ne dirais rien sur votre chaton, vu que c'est Kei qui la dans sa chambre c'est elle qui risque l'exclusion.

Puis il se retire en s'éloignant a reculons. Que devait-je faire ? Je n'aime pas du tout l'idée de perdre contre cette abruti, mais j'aime pas non plus l'idée que Kei soit exclue de l'école. Je fis le choix qui me déplaît le plus pour ma petite personne, autant perdre pour quelqu'un que j'apprécie.
Il prit un malin plaisir a me porté plusieurs coup puissant sur le torse et d'autre zone sensible de se cassé par un coup. La tête ensanglanté, je n'arrive presque pas a tenir debout, quand l'arbitre allait sifflé ma défaite le jeune homme en face fit signe a l'arbitre de rien faire. Il voulait que je souffre d'avantage ? Pire qu'un sadique ce gars, les coup n'arrête pas et je suis a la limite de m’évanouir, quand une petite voix venu juste qu'a mes oreilles.

- Hahaha, je vais pouvoir m'amusé.

Le petit garçon de la dernière fois, il semblait être différant, habituellement contre moi, j'avais l'impression de l'avoir de mon côté cette fois-ci, subitement mes forces me reviennes, une poussé d'adrénaline ? Je m'en fiche, or de question que je laisse gagné, je m'accuserais d'avoir menacé Kei de gardé le chaton et je prendrais l'exclusion sa place. Quand l'idiot décide de me frappé a nouveau je fais un léger pas sur le côté puis je lui porte un coup violent dans le ventre et le deuxième dans la tête, il tombe sec suite a ses deux coup, mon visage encore recouvert de mon sang, ma vision se trouble, mes forces semble me quitté totalement je tombe a mon tour, l'arbitre donne la victoire mienne. Suite au son de la victoire je perdis connaissance, une fois réveiller, je me trouve dans l’infirmerie recouvert de blessure de toute part, puis Kyu assis a côté de moi.

- Oh bonjour mon seigneur, tu n'es pas mort au combat.

Puis il déposa une photo sur mon ventre, puis il me dit :

- Cadeau, pour faire du chantage a l'autre, pour une fois je t'ai surveillé dans l'ombre, ceci est mon cadeau d'adieu, je pars pour Palüdürh définitivement.

Des adieux entre homme ne sont pas de long discours, mais une poignée de main et un sourire chaleureux.

- Puis tiens, ne l'oublie pas non plus. Dit-t-il en tirant le rideau d'entoure le lit.

Je pouvais voir Kei, ma vu n'étant pas stable je ne pouvais pas voir correctement son visage, mais aucun il s'agit bien de Kei. Je ne savais pas quoi dire, je laissais le silence régné et Kyu sortie de la salle sans un mot.



Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Dim 31 Mar - 13:23

Kei sortit de la chambre de l'étudiant après que le marché fut "conclu". Inutile de dire que ça ne l'enchantait pas de devoir jouer l'amoureuse d'un gars adepte du chantage. Soupirant, elle hésita à repasser voir Kaen mais si elle le faisait, elle se doutait qu'il verrait tout de suite que quelque chose n'allait pas. Elle décida donc de retourner à sa chambre, ni vue, ni connue. L'élémental sortit la clé de sa poche, l’enfonçât dans la serrure et ouvrit la porte avant d'entrer. Kuro l'attendait sagement assis à côté de sa gamelle. Il devait avoir faim le pauvre. Le chaton avait passé sa journée tout seul enfermé. S'accroupissant, elle le caressa doucement puis lui tendit quelques restes de son déjeuner qu'il dévorât littéralement. Malin, l'animal dut sentir que sa maitresse n'allait pas très fort puisqu'il vint se blottir contre elle, une fois qu'elle fut allongée dans son lit. Les ronronnements du chat l’apaisaient et l'aidèrent à s'endormir.

Cette fois ci, aucun cauchemar ne vint perturber le sommeil de la jeune femme. Cependant, elle dut se lever pour suivre les cours de la matinée. Une nouvelle journée débutait et elle ne s'annonçait pas des plus réjouissantes... Une fois habillée, une caresse à Kuro et elle sortit. Les cours passèrent vite et le maitre chanteur l'attendait à la sortie de ces derniers.. Et voilà que ça commençait. Il lui prit la main, mais n'essaya pas de l'embrasser et l'emmena jusqu'au réfectoire. C'était déjà ça de pris.. Là bas, ils s'assirent à une table où d'autres étudiants vinrent les rejoindre. Ses amis probablement.. Les faisait il chanter aussi ? La question trotta dans son esprit. C'était tout à fait possible après tout. Elle jouait vaguement avec les aliments dans son assiette. La faim n'était pas au rendez vous. Elle n'écoutait pas non plus ce que disait les autres autour d'elle. La main du garçon vint se poser sur sa hanche, ce qui la fit sursauter et relever la tête. Là, son regard doré croisa celui écarlate de Kaen qui fit aussitôt demi tour. L'élémental voulut se lever mais le garçon augmenta la pression sur sa cuisse, en lui lançant un regard noir et lourd de sous entendu, pour l'obliger à rester assise. Ce qu'elle fit, résignée. A quoi pouvait bien penser le brun en ce moment..

Les cours de l'après midi finirent par reprendre, laissant un moment de répit à l'étudiante. Cependant, il ne dura pas suffisamment longtemps à son gout... Comme ce midi, il était venu l'attendre. Encore.. Il lui saisit la main et l'emmena. Les rumeurs battait bon train une nouvelle fois. Ce n'était déjà pas très reluisant avec ce qui s'était passé il n'y a pas si longtemps avec Kaen dans sa chambre mais maintenant.. C'était limite si on ne la prenait pas pour une croqueuse d'homme. Toujours dans ses pensées, loin d'être gai, elle ne reprit ses esprits que lorsqu'ils s'arrêtèrent. Le brun était posté juste en face d'eux. Ne voulant pas croisé son regard qu'elle supposait lourd de reproche, elle se contenta de baisser la tête alors que les deux hommes entamait une conversation. Kaen était agacé. Le timbre de sa voix ne trompait pas et il faisait tout pour que cette humeur soit partagé par le second individu. Un combat entre les deux hommes et avec pour enjeu, elle même..

Dix minutes plus tard, ils se trouvaient dans la salle d'entrainement. Plusieurs étudiants les avaient rejoint pour voir le spectacle. Les deux hommes étaient au centre des tatamis et elle, dans le "public". Le match débuta et son chouchou avait clairement l'avantage jusqu'au moment où le maitre chanteur glissa quelques mots dans son oreille. A partir de là, les rôles s'inversèrent. Kaen se prenait les coups sans même essayer de les parer. Qu'est ce qui lui arrivait?! La tête en sang, il ne semblait ne plus être capable de tenir debout. L'arbitre voulut stopper le match mais l'autre refusa. Et lui qu'est-ce qu'il foutait?! Il avait gagné là! Il continuait à enchainer les coups contre le brun. Par sa faute, le brun se faisait laminer! Elle avait l'impression que son coeur allait s'arracher de sa poitrine. Cessez ce combat, par pitié! Elle voulut intervenir, s'interposer entre les deux hommes! Un pas, deux pas. Mais les amis du maitre chanteur la retinrent. L'élémental s'apprêta à utiliser ses pouvoirs lorsque la tournure changea à nouveau. Le brun évita le coup donné par l'autre avant de lui en donner deux furtivement au ventre et à la tête, le faisant s'écrouler. Kaen ne mit pas longtemps à en faire autant. L'arbitre le désigna vainqueur. Les amis de son adversaire la lâchèrent pour se précipiter vers lui, alors qu'elle se dirigeait vers le brun. Sa tête était couverte de sang et d'autres blessures parcouraient son corps. Les deux hommes furent transportés à l'infirmerie dans les minutes qui suivirent.

Kyu l'avait accompagné jusque là-bas. Il lui expliqua qu'il voulait discuter avec son ami de quelque chose d'important. Une fois ce dernier réveillé, la conversation commença. Elle entendait tout et était soulagée que son ami aille "bien", cachée derrière le rideau pour garder une certaine intimité. Un objet pour faire à leur tour du chantage à son adversaire précédent, un adieu puisqu'il partait pour Palüdürh, puis il fit allusion à elle en tirant sur le rideau. Kei fit un sourire à Kyu avant qu'il ne quitte la pièce pour les laisser seuls. Elle l'avait déjà remercié lorsque le brun était inconscient.

A présent que tout les deux, le silence régnait. Le regard de Kaen semblait fixé son visage mais ça devait rester vague. L'élemental s'assoit sur une chaise juste à côté du lit du souffrant. Sans même se rendre compte de ses gestes, sa main avait saisit celle de son camarade. Elle, par contre, voulait fuir les reproches que pouvait exprimer les yeux de sang de l'étudiant. Baissant la tête, elle s'excusa:

- "Je suis désolée pour tout ça.. Tout est de ma faute.."

Elle s'en voulait. Vraiment. Les remords la rongeait de l'intérieur. Kei se mordit la lèvre inférieur alors que quelques gouttes salées perlées au coin de ses yeux. Tout ça était de sa faute. C'était elle qui avait voulu garder Kuro. Elle qui le gardait dans sa chambre. Elle aussi qui l'avait entrainé la dedans. Et c'était surtout elle qui avait accepté le chantage de l'autre...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Jeu 4 Avr - 20:46

- "Je suis désolée pour tout ça.. Tout est de ma faute.."

Je m'attendais beaucoup trop a ce que Kei se sente coupable que j'avais pratiquement prévu une réponse a une éventuelle situation, ma main venu se placé sur sa tête, la frottant doucement pour la réconforté. Tournant un peu la tête sur le côté pour cacher la teinte de mon visage qui devenu rouge, même si je ne tournée pas suffisamment pour le caché. Puis je dis comme un bon gros menteur qui ne sait pas mentir.

Je me souviens pas avoir dit que je me battais pour toi, il m'énerver tout simplement. Le mensonge que même un enfant aurait pu comprendre qu'il en s’agissait d'un.

Reposant la main sur le lit délicatement, l'aide soignant venu nous dire mon état, le sourire avec les résulta cela n'était que bon signe. D’après lui je pouvais sortir d'ici, il semble que j'avais bien récupéré pendant mon sommeil et je n'avais aucun dégât physique grave. Je ne pouvais pas resté dans un lit comme ça, même si j'aime être feignant dans le lit le matin, resté ici est insupportable. Je pris le temps de me relevé doucement et de remettre la chemise, dans mon sommeil on n'avait du me retiré le haut pour me mettre les bandage que j'avais sur le torse.
Je voulais voir la petite boule de poil, direction la chambre de Kei. Une fois dedans Kuro semble s'amuser sur le lit avec quelque chose, ou peut être avec son imagination. Je me dirige vers celui-ci qui ne réagi pas quand je le caresse, comme quelque chose de naturelle. Puis je me retourne vers Kei, le regard un peu contrarié qu'elle n'est pas venu m'en parlé avant.

- Tu sais Kei, je ne t'abandonnerais pas. Alors n'est pas peur de m'en parlé la prochaine fois. Je pris un petit sourire chaleureux pour la fin de la phrase.

Je m'allonge sur le lit, et Kuro monte sur mon torse et s'installe, le petit chaton ne pris que quels que seconde avant de s'endormir sur mon torse et je pris le même temps pour m'endormir dans le lit de Kei, faut avoué j'étais encore fatigué mais je n'appercu même pas que j'avais sombré dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Ven 5 Avr - 14:48

L'élémental venait de prononcer ses excuses. Ses dents mordirent ses lèvres et les larmes perlées au coin de ses yeux. Elle s'en voulait vraiment. De l'avoir laissé à l'écart de un et d'avoir accepter ce chantage sans avoir vraiment réfléchit.. Alors qu'elle s'était tut, le brun libéra sa main et vint la poser sur sa tête qu'il caressa doucement. Ses yeux s'écarquillèrent un peu sous la surprise de ce petit contact lui fit plaisir tout en la faisant rougir un peu. Elle n'avait pas l'habitude qu'on la réconforte de cette manière. Et même qu'on la réconforte tout court. Reconnaissante, la jeune fille laissa apparaitre un timide petit sourire alors qu'il tourna la tête sur le côté un peu rouge lui aussi. Toujours sans la regarder il la délesta de sa responsabilité en laissant sous entendre qu'il s'était battu juste parce que le maitre chanteur l'avait énervé. Ça sonnait faux. Même elle s'en était rendu compte. Mais Kei joua le jeu, ne le contredisant pas. Elle lui sourit mi amusé, mi attendrie par cette tentative de justification ratée.

Kaen reposa sa main sur son lit de malade alors que l'infirmier vient leur donner des nouvelles quant à son état. Les résultats et le sourire qu'il affichait, étaient rassurants, et donc il pouvait sortir. Aucunes blessures interne graves ne s'étaient manifestées. Tant mieux! Le brun se redressa précautionneusement et entreprit de remettre sa chemise que l'on avait du lui retirer pour le soigner. Le torse du jeune homme était couvert de bandage mais elle détourna quand même les yeux, le temps qu'il remette son haut. Après cela, il lui fit par de son envie de revoir Kuro-kun. Une fois le blessé debout, ils sortirent de l'infirmerie et prirent la direction de la chambre de l'élémental. La route fut calme puisque peu d'élèves se trouvaient au sein des couloirs. Heureusement, c'était mieux ainsi et plus discret.

Une fois devant la porte, la propriétaire ouvrit la porte et laissa le jeune homme entrer en premier. C'était l'invité après tout. Elle referma le tout derrière elle avant de se tourner vers les deux mâles présents. Le chaton s'amusait à tourner en rond sur son lit, essayant, visiblement, d'attraper sa queue. Kaen s'approcha et le caressa. Bizarrement, il ne fêla ni ne le griffa. L'animal devait vraiment s'être fait à lui. Quelques passages de mains sur le chat puis le brun reporta son attention sur elle. Aie.. Son regard était contrarié, presque lourd de reproche... Ne souhaitant pas lire les regrets de son camarade dans ses yeux, elle baissa un peu la tête. Mais ses paroles la surprirent un peu:

"Tu sais Kei, je ne t'abandonnerais pas. Alors n'est pas peur de m'en parlé la prochaine fois."

Il avait dit ça avec un sourire chaleureux et rassurant. Il était mignon. Eh ?! Qu'est ce qui lui prenait de penser ça!? Ses joues prirent une petite teinte rosée. Autant à cause de sa réflexion interne que les paroles du jeune homme. Il n'avait pas l'intention de la laisser tomber. C'était adorable et bien la première personne à se préoccuper ainsi d'elle. A par son "père" bien sur. Elle s'était plongée dans ses pensées et lorsqu'elle reprit "conscience", elle constata que Kaen s'était endormi et que Kuro s'était installé sur son torse pour en faire de même. Le sommeil ses deux mâles semblait être vraiment profond. Kei s'approcha du lit et recouvrit les dormeurs de la couverture. Elle s'arrêta un instant sur le visage du brun qui inspirait le calme. Il paraissait être apaisé. La demoiselle ne résista pas à déposer une caresse pour le petit chaton et un baiser sur le front du jeune homme. Souriante, elle était maintenant la seule éveillée. Kuro à son réveil risquait d'avoir faim. Et surement que le brun aussi.

L'élémental sortit donc de la pièce avec pour ligne d'arrivée la cafétéria. L'allée se fit sans problème particulier, les étudiants étaient toujours en cours. Au réfectoire, elle prit deux sandwich et une boite de sardine. L'animal sera ravi. Le retour fut un peu plus mouvementé dirons nous. La fin des cours venait de sonner, les couloirs se remplissait rapidement, le brouhaha des élèves se fit de plus en plus prenant. Les murmures des rumeurs parvenaient à ses oreilles. Certaines ne la concernaient pas, alors que d'autres la visaient ouvertement. Surtout avec la bagarre qui avait éclaté à la pause de midi.. Les regards se tournaient vers elle à son passage mais elle s'en fichait. Accélérant le pas, la jeune fille arriva rapidement à sa chambre. Elle ouvrit doucement la porte et regarda si les deux mâles dormaient toujours. Kuro commençait à s'étirer et avait du sentir l'odeur des sardines. Sans plus attendre je lui versa dans son petit bol et il se jeta dessus. Kaen, lui, était toujours au sein de ses rêves qui paraissaient être plutôt agréable. Prise d'une envie de prendre une petite douche, l'étudiante se mit à parler au petit chaton, certaine qu'il comprenait ce qu'elle disait:

- "Veilles sur lui Kuro, d'accord ? Je compte sur toi."

Suite à ces mots, et après un dernier regard sur le brun, elle se réfugia dans la salle d'eau. Elle se déshabilla puis entra dans la douche avant de faire couler l'eau froide. Le liquide glacée lui faisait un bien fou. Surtout après les deux jours qu'elle venait de passer. Elle ferma les yeux, laissant son esprit s'évadait un peu. Mais ce dernier revenait sur l'étudiant en train de squatter son lit. Il était vraiment adorable avec elle. Même si, la première impression n'avait pas été très élogieuse à son égard. Bien au contraire. Ça se résumait à un pervers, sans gêne, qui n'avait cessé de l'embêter et de la pousser à bout. Cependant, à chaque moment où elle avait des problème, il avait été là. A l'épauler et à l'aider.. Méritait elle un tel traitement ? Elle en doutait un peu. Après avoir fini de se savonner et rincer, elle sortit et enfila une serviette autour d'elle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Ven 5 Avr - 21:51

J'ouvrir les yeux, je venais de sortir d'un rêve assez étrange, puis je me demande ou suis-je, la chambre ne semblait pas être la mienne. Je vis Kuro sur le côté en train de mangé et je me souvenu que j'étais dans la chambre de Kei, j'avais du m'endormir. J'entend également le bruit de la douche, elle est donc la bas. Je me lève puis je déboutonne ma chemise pour ensuite la déposé sur le lit, les bandages était trop serré a mon gout, puis j'en avait plus besoin. Une fois enlevé un bruit de porte attire mon attention, Kei en petit serviette et le court mouillé, sur le moment mes yeux observer Kei, puis quand je compris dans quels tenue elle était mon visage pris une légère teinte, mais je ne pouvais pas détournée le regard.

- J'aime ta nouvelle tenue Kei-chan. Dis-je qu'une voix gêné et taquin.

Quand un autre bruit de porte venu nous interrompre, elle ne devais pas être fermer celle-ci ? Une jeune fille brune avec des lunettes et plusieurs livre et feuille dans les mains entre, elle semble avoir les clefs de la chambre, serait-ce la délégué de sa classe ? Ou fait-t-elle partie du conseil des élèves ? Elle ne remarque pas que je sois la, torse nue et devant Kei en petit serviette.

- Hynawa je viens t'apporté les cours que tu as manqué, j'ai encore appris que tu resté a côté de ce jeune homme. Il est mignon, mais sa réputation est affreuse, soit disant la dernière rumeurs est plutôt bonne. Il aurait mit une bonne raclée a cette enfant gâtée, je ne pouvais pas le supporter, il drague n'importe quels fille cet abruti.

Puis mon regard croisa celle de la délégué, elle devait se demandé qu'est que je fabrique ici torse nue, mais au lieu de me disputé elle prit vite ses jambe a son cou, le visage rouge tomate, je ferma la porte derrière elle puis je me retourne vers Kei qui s'étais enfermé a nouveau dans la salle de bain surement pour mettre quelque chose. Ressortant un peu plus habillé, je lui fis un sourire un peu gêné a cause de ce qui viens de se passé.

- Tu toujours de belle jambe Kei-chan.

Un Miaulement du chaton venu juste après la phrase comme pour dire qu'il était d'accord, étonnant cette petite boule de poil.
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 6 Avr - 6:47

L'élémental, pensant que son camarade était encore au pays des rêves, sortit de la salle d'eau en tenue plus que légère. Soit, une simple serviette. Elle ouvrit doucement la porte qui avait un peu tendance à grincer et se cloua sur place en voyant qu'il était réveillé, assis sur son lit et torse nu. Le visage de la demoiselle vira au rouge alors que le regard du brun ne manqua pas de la regarder de haut en bas sans retenu. Les joues de l'étudiant prirent une petite teinte rosée par la gêne mais ce n'est pas pour autant qu'il détourna les yeux! Un pervers! Sa première impression était peut être encore la bonne! Il aimait sa nouvelle tenue ?! Les paroles énoncées par le jeune homme ne firent que confirmer ses idées, même si le ton employé était taquin et un soupçon embarrassé. Il parle d'une tenue! Ça n'avait rien à voir! Elle répliqua directement:

- "Toujours aussi pervers! Rendors toi au lieu de sortir des bêtises!"

Ses mots à peine prononcés que la porte de la chambre s'ouvrit.. Le cœur de la propriétaire s'arrêta de battre, s'attendant au pire. Si il s'agissait d'un surveillant ou autre c'était mort pour eux. Elle soupira de soulagement en voyant qu'il s'agissait de Miri, une fille de sa classe qui portait des lunettes. Elle était l'une des meilleures, et celle qui travaillait le plus aussi. Elle porta son regard sur elle, sans aucune remarque quant à sa tenue ou à la présence de Kaen:

"Hynawa je viens t'apporter les cours que tu as manqué, j'ai encore appris que tu es resté aux côté de ce jeune homme. Il est mignon, mais sa réputation est affreuse. Soit disant la dernière rumeur est plutôt bonne. Il aurait mit une bonne raclée a cet enfant gâté, je ne pouvais pas le supporter, il drague n'importe quelle fille cet abruti."

L'élémental se détendit. L'intruse ne la blâmait pas et n'irait pas dire ce qu'elle avait vu dans la chambre. Elle soutenait même, indirectement, sa relation avec le brun. Enfin, relation n'était pas vraiment le terme exact. C'était plutôt.. Comment dire .. De la camaraderie peut être. Ou un autre truc dans le même genre. Kei prit les affaires que lui avait apporté l'étudiante et les posa sur son bureau. Elle la gratifia d'un simple "merci". Les regards des deux bruns se croisèrent et Miri prit ses jambes à son cou, le visage rouge. Non mais celui là! Soit il attire les problèmes, soit il fait fuir les autres par ses manières! Avant même qu'il n'est eu le temps de refermer la porte, l'élémental s'était enfermé dans la salle de bain pour opter pour une tenue plus décente. Elle retira rapidement la serviette et s'habilla d'un short bleu et un t-shirt de la même couleur plus clair firent l'affaire. Elle ressortit de la salle d'eau quelques minutes après, les cheveux un peu en bataille.

Kaen et Kuro avait repris leur place sur le lit et avec un sourire embarrassé, le premier lui dit qu'elle avait de belles jambes, alors que le second approuva d'un miaulement. Qui lui avait foutu des mâles pareils dans les pattes ? Ah oui c'était elle... Elle lança à l'intention de Kaen l'un des deux sandwich qu'elle avait pris avant de dire:

- "Au lieu de te foutre de moi, manges donc! "

Faisant mine d'être vexée et agacée, elle s'installa à côté de Kuro en tournant presque le dos au brun. Elle même entama le sandwich. La jeune femme ne savait jamais quand son camarade était sérieux ou non la concernant. Et ça l'agaçait. Vraiment. Il était toujours à lui lancer des pics sur sa tenue, son allure et d'autres choses. Mais elle supposait qu'il ne disait jamais le fond de sa pensée. A cette idée, elle laissa échapper un petit soupir. Elle aimerait que tout soit plus simple et plus clair. Elle jeta un regard au brun qui terminait son repas. Il ne semblait pas gêné lui. Et il était toujours torse nu! Involontairement elle se mit à le détailler un peu. Miri avait raison.. C'est vrai qu'il était mignon et il n'avait pas un physique ingrat non plus. Kuro dénonça ses agissements d'un miaulement. Il était de quel côté celui là ?! Deux contre un c'était injuste! Elle laissa son dos tomber contre le matelas et posa son bras devant ses yeux. Kei en avait assez de toute cette incertitude les concernant. Même le chaton semblait être fixé.. Toujours dans la même position, elle dit au brun, voulant changer le cours de ses pensées:

- "Pourquoi tu as déjà enlevé tes bandages ? "

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 6 Avr - 22:11

- "Au lieu de te foutre de moi, manges donc! "

- Je ne me moque pas de toi, c'est un crime de dire que ta de belle jambe. Lui dis-je en lui chuchotant a l'oreille.

Elle tente de changé le sens de la conversation puis me pose une autre question, pourquoi j'avais retiré mes bandages ? Un raison tout simple que lui explique avec un voix calme.

- Ils me gênent plus qu'autre chose a vrai dire.

Maintenant que Kei avait eu la réponse quels souhaite, un petit silence s'installe dans la pièce, nos regards sont attiré vers la boule de poil qui nous regarde fixement comme s'il attend quelque chose de notre part. Puis je décide de remettre ma chemise, il faut bien dire qu'il ne fais pas si chaud que cela ici, apres tout Kei est une élémentale de glace. D'ailleurs je me suis toujours demandé, un humain et une élémentale peuvent être ensemble sans risque ? J'avoue être attiré par la demoiselle, mais je n'ai jamais porté attention a nos origine. Je devrais allers jeter un coup d'oeil quand j'aurais le temps.
Me levant j'embrasse la joue de la demoiselle avant de me dirigé vers la porte, lui fessant un signe de la main et un sourire je lui dis.

- On se retrouve dans la soirée, je viendrais te rendre visite a nouveau et a la petite boule de poil.

Un miaulement de joie ce fis entendre par le chaton concerné. Une fois seul je me dirige vers ma chambre pour prendre quelque chose puis je repars vers la bibliothèque, cherchant des livre sur les relations sur les humain et les élémentalistes. Plusieurs livre a ce sujet, l'un deux parle d'un couple qu'aurais réussi a avoir des enfants, d"autre des risques et d'autre des croyances des humains a ce sujet et j'en passe. Tout les livres sur la table, les lunettes sur le nez et concentré dans mon livre un bruit familier parvenu juste qu'a moi. Je pouvais voir Kei en train de me regarder un peu étonné de me voir ici, je tente de caché les livres, mais bon j'en avait sortie beaucoup trop pour pouvoir les cachés. Cherchant a l'éloigné son attention de la table je lui pose une question pour changé de sujet.

- Rebonsoir Kei, on se revoit plus vite que prévu. J'avais justement l'intention de te rejoindre dans ta chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Dim 7 Avr - 10:19

Il lui avait murmurer au creux de l'oreille qu'il ne se moquait pas d'elle. Allant même jusqu'à demander si c'était un crime de la complimenter sur ses jambes. Bien sur que s'en n'était pas un! Mais ça la gênait un peu. Elle avait terminé son sandwich en l'observant plus ou moins discrètement avant de s'allonger. L'élémental, souhaitant changer le cours de la conversation, demanda au brun pourquoi il avait retiré ses bandages aussi tôt. C'est d'une voix calme et posée qu'il répondit simplement que ça le gênait. Trop serré, c'est vrai que ça pouvait être gênant lors des mouvements. Après ce petit échange, le silence s'installa. Les étudiants posèrent leurs regards sur le petit être installé entre eux. Les yeux de ce dernier allèrent de l'un à l'autre des étudiants, semblant attendre quelque chose. Il était vraiment bizarre ce chaton.

Kaen se mit à s'activer, attirant ainsi le regard de la jeune fille. Il était en train de remettre sa chemise. Il devait avoir un peu froid. Après tout, l'élémental s'évertuait à garder une température au alentour de 11°C dans sa chambre. Suite à cela, il se releva, déposa un bisou furtif sur sa joue, lui fit un signe de la main en disant qu'il reviendrait plus tard dans la soirée les voir, avant de partir presque comme un voleur. La demoiselle ne put qu’acquiescer en silence. Encore une fois il partait comme ça! Elle se mit à caresser le chaton doucement alors que celui ci vint se poser sur son ventre. Le jeune homme était devenu plus "sage" ces derniers jours. Moins taquin qu'à l'accoutumé. Non pas que ça lui manquait. Enfin.. Peut être que si un peu, sinon elle ne s'en plaindraient pas. Elle aurait espéré qu'il reste plus longtemps cette fois mais bon.. Il a promis de revenir ensuite. Kuro se leva, descendit du lit pour aller se désaltérer. Elle en fit autant et regarda ce que lui avait apporter Miri. De ce qu'elle feuilleta, un mot en ressortit.

Spoiler:
 

La brune était magicienne, elle avait pu faire apparaitre ce mot à n'importe quel moment. Peut être voulait elle lui expliquer quelques chose de difficile par rapport au Un petit signe à l'attention du chaton et elle sortit, à son tour de la chambre. La bibliothèque n'était pas loin. Quelques minutes lui suffirent donc. L'élémental poussa la porte et la première chose qu'elle vit l'étonna. Kaen était là aussi! Lunette sur le nez, totalement concentré sur ce qu'il lisait. Coïncidence ..? Elle en avait un petit doute. Curieuse, l'étudiante s'approcha du jeune homme. Ce dernier la remarqua assez vite et s'empressa de camoufler le nom des ouvrages avant de lui dire:

"Rebonsoir Kei, on se revoit plus vite que prévu. J'avais justement l'intention de te rejoindre dans ta chambre. "

La réponse fut rapide et taquine:

- "Vu le nombre de bouquins que tu as pris j'aurai pu attendre toute la nuit."

En effet cinq livres d'un volume conséquent occupaient l'espace. Elle essaye de lire les titres mais seuls deux mots en ressortaient: élémental et humain. Cherchait il des informations sur sa nature ? Elle lui demanderait lorsqu'ils seront seuls. L'étudiante chercha des yeux son amie qu'elle trouva rapidement:

- "Et ne va pas croire que je t'espionne! Miri m'a demandé de venir ici. D'ailleurs elle est là bas. Tu sais qui est impatient de te revoir."

Suite à ces mots, elle partit rejoindre la brune. A peine assise, elles commencèrent à discuter des cours puis la conversation tourna sur le sujet Kaen. A son nom, l'élément de glace jeta rapidement un regard vers le principal concerné. Il était toujours concentré sur son ouvrage mais quelques filles l'entouraient. Leurs paroles parvinrent à ses oreilles:

- "On t'a vu te battre ce midi, tu as vraiment été impressionnant!"
- "Tu voudrais pas nous donner quelques cours ?"

Tss. Sales pimbêches. Kei tourna rageusement la tête vers sa camarade de classe. Cette dernière lui demanda ce que le brun faisait dans sa chambre et dans la tenue dans laquelle ils se trouvaient tout les deux. Son interrogation était normale. Kei aurait été à sa place, elle aurait surement posé les même questions. Sa réponse fut simple. Elle lui expliqua qu'elle s'était senti obligée de veiller sur lui après ce qui s'était passé tout à l'heure avec "l'autre", il était venu dans sa chambre et qu'il avait finit par s'endormir. Tout simplement. La brune la crut et ne chercha pas à en savoir plus. Tant mieux.

Suite à cette conversation qui ne dura qu'une vingtaine de minute, Miri retourna dans sa chambre, laissant l'élémental seule. Kaen était il encore là ? Tournant la tête vers lui, elle vit que oui et les groupies étaient de la partie également. Ils pourraient tout de même faire le chemin ensemble. Après s'être levée, elle vint à côté de lui et posa une main sur son épaule, tout en lançant un regard loin d'être amical aux demoiselles:

- "On y va ?"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mer 10 Avr - 19:04

- "Vu le nombre de bouquins que tu as pris j'aurai pu attendre toute la nuit."

Dit-elle d'un ton taquin, elle semble vouloir lire le titre des livres mais je lui en donne pas cette chance. Puis elle tenta de justifié sa présence soudaine dans ce lieu.

- "Et ne va pas croire que je t'espionne! Miri m'a demandé de venir ici. D'ailleurs elle est là bas. Tu sais qui est impatient de te revoir."

Puis elle se dirige vers la table de son ami, je décide de changé les livres sur la table discrètement, quand un petit regard furtive de Kei survenu dans ma direction, elle devait surement parlé de l’incident de se matin. Quand deux fille venu vers moi pour me complimenté du combat et si je pouvais leur enseigner quelque chose, c'est bien la première fois que des filles ne m'esquivé pas au premier abord dans cette école. Leur disant que cela était impossible je pu remarqué que Kei était étrange, je laisse un sourire sur mon visage, elle me fait vraiment rire cette fille. Une fois que Kei fini avec la brune elle revient vers moi et me demande si on peut partir, la suivant juste cas la chambre dans un petit silence assez reposant. Une fois dedans je ne pu m'empêché de lui faire la remarque sur son comportement quand les filles était venu me parlé.

- Tu n'avais pas besoin de t’inquiète, je te l'ai deja tu es la seule qui m’intéresse. Puis je dis a voix base tout en me rapprochant de ses lèvres pour il déposé un court baiser. Tu m'appartiens comme je t'appartiens Kei-chan.

Le chaton, que j'avais un peu oublié venu se faufilé entre nous deux, comme s'il fessait barrage. Je le pris dans mes mains puis j'allais jusqu'au lit pour le déposé, quand quelqu’un frappa a la porte, j'avais oublier que je n'étais pas sensé être la, j"ouvrir donc la porte naturellement et la brune était de nouveau la, un peu surprise elle fit quelque pas en arrière. Disant qu'elle avait prit un livre par erreur de Kei elle me le donna et puis partie avec une marche rapide.

- Sympathique ton amie Kei, on dirait que je lui fait peur.

L'ambiance un peu étrange comme s'il fallait faire quelque chose que je n'avais pas fais depuis un moment, la taquiné a ma maniere ! Comme a ma grand habitude a la première ocassion je pris Kei par surprise puis je lui murmura a l'oreille.

- Tu risque d'être une élémentale d'eau se soir. Dis-je d'un sourire sachant bien quoi faire ensuite.

Un jeu mot assez spécial pour lui dire qu'est qui l'attendais, ce rapellait t-elle de la nuit ou elle avait perdu la raison, une seconde nuit mais cette fois-ci bien consciente allers se faire ici et maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Ven 12 Avr - 12:58

Après avoir proposé au jeune homme d'y aller, ce dernier porta son attention vers elle avant de se lever. C'est donc, ensemble, qu'ils sortirent de la bibliothèque et qu'ils prirent la direction de la chambre de la demoiselle. Le chemin vers cette dernière fut sans grabuge et même assez silencieux. L'élémental en profita pour se demander ce qu'avait bien pu lire le brun. Ça l'avait quand même occupé un petit moment malgré l'interruption provoquée par les deux pimbêches.. Et elle avait été capable de lire les termes humains et élémentaux. Qu'est ce qu'il avait bien pu chercher dans ces ouvrages ? Et avait il trouvé ?

La bibliothèque était au premier étage, alors que sa chambre était au troisième. Il avait donc fallu prendre quelques escaliers pour arriver à destination. Une fois leur but atteint, l'étudiante ouvrit la porte et rentra dans la pièce à la suite de son camarade. A l'intérieur, et le battant refermé, le jeune homme prit la parole tout en s'approchant d'elle.

"Tu n'avais pas besoin de t’inquiète, je te l'ai déjà dis, tu es la seule qui m’intéresse."

Il avait du la voir tout à l'heure lorsqu'elle avait été agacé par les deux filles.. La honte.. Mais l'entendre dire qu'elle était la seule qui l’intéressait lui remonta un peu le moral. A distance suffisante, il approcha ses lèvres des siennes et y déposa un court baiser avant de murmurer:

"Tu m'appartiens comme je t'appartiens Kei-chan."

Ses joues prirent une petite couleur rosée, n'étant toujours pas habituée à ce genre de contact. Contact qu'elle appréciait et qu'elle ne pouvait nier. Il avait murmuré qu'elle lui appartenait.. Et qu'il lui appartenait.. Que pouvait il bien entendre par là ? Elle s'apprêtait à l'interroger lorsque Kuro vint s'interposer entre eux deux en griffant gentiment leur cheville l'air de dire "ne m'oubliez pas!". La jeune fille posa son regard sur la boule de poil que Kaen prit dans ses bras pour le déposer sur son lit.

Un bruit, provenant de la porte attirèrent leur attention. Qui pouvait bien venir à cette heure ? Un coup d’œil en direction du brun qui se proposa pour aller ouvrir. A sa grande surprise, c'était Miri qui était sur le seuil. En voyant que le jeune homme était encore là, elle eut un mouvement de recul. La brune lui donna l'un des livres de l'élémental qu'elle avait emprunté par erreur puis partie. Une fois celle ci hors de vue et que la porte fut refermée, le brun prit la parole:

"Sympathique ton amie Kei, on dirait que je lui fait peur."

- "Vu la réputation que tu as c'est un peu normal tu ne penses pas ?"

Elle n'avait pas dit ça sur un ton de reproche. Au contraire elle était plutôt taquine. Le sourire qu'elle affichait en attestait. Suite à cette petite interruption, le silence retomba au sein de la pièce. L'atmosphère se fit un peu plus lourde, plus pesante. Kei croisa les yeux bleus de Kuro qui s'était allongé sur son lit. Elle eut une subite envie d'un peu d'air et ouvrit donc la fenêtre. Dos à lui, le brun en profita pour l'enlacer par derrière en posant ses mains sur son ventre. La jeune fille sursauta à ce contact dont elle ne s'attendait pas et elle frissonna lorsque le brun lui murmura qu'elle allait devenir une élémental d'eau ce soir. Tournant la tête vers lui, elle constata que le sourire qu'il affichait n'avait rien de très rassurant. Du moins, pour elle. Quelques flashs d'une de leur chaude soirée lui revinrent en mémoire. La chaleur de leurs corps et de la pièce, les baisers, les caresses.. Il ne voulait tout de même pas lui faire revivre ça une seconde fois! Elle avait complètement fini dans un état second, se rappelant à peine de ce qui s'était passé. L'élémental tenta de se détacher de lui. Il ne pouvait pas lui faire revivre ça, encore. Impossible! Même si, d'après ses souvenirs, les sentiments qu'elle avait connu étaient assez agréable... Mais la faiblesse dont elle avait fait preuve et qu'elle lui avait montré à ce moment là l’horripilait. Plongeant son regard un peu inquiet dans celui écarlate du brun, la jeune fille prononça, avec une voix qu'elle voulait assurée mais qui ne le fut pas du tout..:

- "Tu ne peux pas me faire ça! Tu ne sais pas ce qui va arriver si ça venait à arriver..."

Était il seulement conscient de ce qui risquait d'advenir ?! Elle allait terminer en flasque d'eau, totalement amorphe et à l'article de la mort.. Que de réjouissance.. Du moins, c'est ce qu'elle imaginait. Jamais elle ne s'était retrouvée dans une telle état mais elle supposait qu'elle finirait mal. Un élément de glace placé sous l'ardeur solaire ou du feu ne donnait rien de bon et pouvait entrainer la mort.. Mais était ce aussi le cas pour la chaleur corporelle ..? Vu l'air qu'affichait le brun, le test serait ce soir. Survivra t elle à ce qu'il allait lui faire subir ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Ven 19 Avr - 20:41

- "Tu ne peux pas me faire ça! Tu ne sais pas ce qui va arriver si ça venait à arriver..."

- Tu es bien celle qu'a pris les devants l'autre fois, je me disais que te rendre l’appareille serait une bonne idée.


Naturellement la bonne idée pour moi même, je pense que cela n'allais pas déplaire a Kei, mais je n'en n'était pas certain, je ne la force point si elle me repousse fortement je ne la forcerais point. Kei me tournant toujours legerement le dos, je décide de la sertir par le menton comme a ma grande habitude puis de l'embrassé en nous laissant nous allongé doucement sur le lit. Puis l'une de mes mains vit ce placé sur la cuisse de Kei puis la caresse en remontant vers l'entrejambe. Laissant les levres refroidir, puis je venu a nouveau lui chuchoté quelque mot.

- Je vais te rendre la monnaie de l'autre fois Kei-chan.

Ne laissant pas vraiment le choix a la demoiselle sur les débuts, je pris un malin plaisir a ''échauffé la demoiselle ici présente'' Continuant de ne lui laissé aucune repos, je pris le temps de laissé ma main se faufiler un peu plus loins cette fois-ci, a la limite de la frontière du non retour, j'attendais presque une invitation de la demoiselle. Lui laissant volontairement l'avantage s'il elle souhaitait reprendre l'avantage je continue vu que je fesais tellement bien les chose a ma façon.

- Kei-chan as-tu deja pensé a devenir mere ?

Dis-je avec un sourire taquin avec une question si étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Sam 20 Avr - 13:38

A peine avait elle fini sa phrase le mettant en garde quant aux conséquences de ses actes qui allaient suivre, il renchérit de suite. Oui elle avait pris les devants mais sans avoir toute sa tête! L'élémental avait été comme hypnotisé à ce moment là, ce n'était pas valable! Mais alors pas du tout! Il trouvait être une bonne idée de me rendre l'appareil. Mais ce n'était pas la peine non plus! C'était lui qui l'avait rendu comme ça la dernière fois! Elle n'avait rien voulut! Le brun ne lui laissa pas le temps de répliquer à son tour, qu'il saisit son menton pour lui faire relever un peu la tête et déposer ses lèvres sur les siennes.

Sans rompre le baiser, il la dirigea vers son lit où ils s'allongèrent. Encore une fois elle se retrouva en dessous de lui. Ça devenait vraiment une habitude entre les deux étudiants! Kuro, lui avait du sentir venir la chose puisqu'il avait sauté en dehors du lit et s'était posé dans son coin de la pièce. Il ne voulait surement pas être écrasé. Le contact buccal dura encore un peu, diffusant une douce chaleur au creux de l'estomac de la jeune fille. Rougissante, elle sursauta un peu en sentant la main du brun posée sur sa cuisse et qui avait tendance à remonter. Un peu trop haut à son goût. Leurs lèvres se séparèrent et celles du jeune homme vint se loger à proximité de son oreille pour murmurer:

"Je vais te rendre la monnaie de l'autre fois Kei-chan."

Ses mots sonnaient comme une vengeance. C'était elle qui avait "souffert" la dernière fois pas lui! Lui avait été l'investigateur! C'était donc plutôt à elle de lui rendre la monnaie de sa pièce et pas l'inverse! Elle voulut lui dire qu'il n'avait aucune raison de le faire mais aucun mot ne sut sortir. La main de Kaen continuait son ascension le long de sa cuisse, augmentant par la même occasion ses rougeurs. Il n'allait quand même pas aller jusqu'où elle pensait?! Sans hésitation elle stoppa la main baladeuse, tout en plantant ses iris dorées dans celles écarlates du brun. Le regard de ce dernier exprimé la taquinerie et la volonté d'aller jusqu'à ce qu'il avait imaginé dans son esprit. C'était mauvais pour elle! Aussi, l'élément de glace décida de reprendre l'avantage. Elle inversa les rôles, le mettant en position de dominée et elle de dominante. Kaen, allongé sur le dos et elle au dessus en train de tenir chacune de ses mains de chaque côté de sa tête. Cependant, loin d'être déstabilisé, il lui posa une question qui l'ébranla. Écarquillant les yeux où l'incompréhension s'y lisait, elle était étonnée de ce qu'il demandait. Avait elle déjà penser à être mère ..? Bien sur que non! Elle était trop jeune pour ça! Enfin jeune.. Son corps était prêt pour ça mais pas elle! Elle n'était pas assez mature pour devenir maman. Même si vu son âge elle était quasiment à la ménopause d'un point de vue humain.

Des cristaux de glace commencèrent à se fixer sur les poignets du jeune homme. Ce n'était pas du à une colère. Pas du tout. Elle même ne comprenait pas vraiment non plus. Peut être de la gêne qui s'exprimait autrement que par des rougissements. L'élémental détourna alors les yeux, évitant le regard de son camarade et prononça:

- "Tu penses vraiment que quelqu'un comme moi peut avoir des enfants ? Impossible"

Après ses quelques mots, ses pupilles croisèrent ceux de la petite boule de poil qui les observait. S'en était gênant d'avoir un observateur. Même si il s'agissait d'un animal. Finalement elle finit par lâcher son camarade avant de se redresser et de s'assoir sur son lit. Son dos s'appuya contre le mur et ses jambes se replièrent contre sa rapide. Après lui avoir jeter un rapide regard, elle lui retourna sa question dans un murmure:

- "Et toi ? Tu veux être père ?"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Lun 22 Avr - 18:27

Kei décide de stopper net ma main avant quels n'atteint son but, puis elle plonge ses yeux dans les miens. Puis elle renverse la situation pour nous faire échanger nos place, cela ne change pas grand chose, puis suite a ma question un peu déstabilisante des cristaux de glace commencèrent à se fixer sur mes poignets. Puis une réponse suivi.

- "Tu penses vraiment que quelqu'un comme moi peut avoir des enfants ? Impossible"

- Et si je te disais que s'était possible ?

La regardant allongé et elle toujours au dessus de moi, je lui montre d'un sourire taquin qu'elle pouvait bien le faire avec un humain tel que moi. La recherche a l'aide de ses livres m'aura bien aidé finalement, cela fessait longtemps que je n'avais pas taquiné Kei comme ça. Bien que la question mérite d'être réfléchir sagement, vu mon âge j'avais un peu le temps avant de me décidé avec une tel décision. Puis toujours dans la même position je continue a taquiné Kei et je l'invite cette fois-ci a venir d'elle même.

- Je suis dans une délicate situation, c'est le moment idéale si tu veux m'embrasser Kei-chan.

Dis-je avec un regard mi-sérieux mi-gêné. Puis la demoiselle après avoir fait son choix a se sujet, elle décide de se relevé. Puis elle retourna la question de tout a l'heure si je souhaite devenir père, un peu surpris par la question je réfléchi quelque seconde puis je viens chuchoté la réponse a Kei.

- Et si je disais que oui, mais seulement avec toi.

Cette fois-ci je dis sérieusement et une touche de taquin pour ne pas la mettre dans une drôle de situation, je ne devais pas me déclaré non plus après tout.
Puis mon regard croise celui de Kuro qui me fixe avec ses yeux rond, il semble s'amuser celui la...

Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mer 24 Avr - 8:39

Elle avait inversé les rôles avant qu'il n'ait pu poser une des questions les plus déstabilisantes pour elle. Avait elle déjà penser à être mère? La réponse était évidemment non. Trop jeune. D'autres choses à penser. Pas l'envie d'être entraver dans ses mouvements par un marmot qui passe son temps à pleurer. Très peu pour elle. Alors qu'elle lui répondait que c'était impossible pour quelqu'un comme elle, des cristaux de glace commençaient à se former sur les poignets du jeune homme. La réponse de ce dernier la surprit encore un peu plus. Il disait que c'était possible. Il se fichait d'elle. Ça ne pouvait être que ça. Vraiment. Comment un bébé ou même un fœtus pouvait grandir correctement dans un corps aussi froid que le sien ? Peut être qu'un élément de feu, d'eau ou encore de terre pourrait. Mais la conclusion à cette interrogation la concernant était simple: Impossible.

La jeune fille croisa le regard de la boule de poil noir qui semblait les regardait avec interêt. Ça en devenait gênant d'être observer de la sorte. Surtout dans la position dans laquelle ils se trouvaient. Aussi elle se releva et s'installa, toujours sur le lit. Le dos posé contre le mur et les jambes repliaient contre sa poitrine. Le brun vint se poster en face d'elle. Son regard n'était pas très rassurant. Et ses paroles l'étaient pas vraiment non plus. Il osait lui faire du chantage ?! Une réponse contre un baiser?! Il abusait et se fichait vraiment d'elle. C'était fourbe de sa part de lui avoir demander ça! Kei était de nature curieuse certes. Seulement, pas au point d'accepter ce chantage. Il fallait pas rêver non plus! Et pourtant. Son esprit refusait mais son cœur n'était pas contre satisfaire la volonté du jeune homme. Elle fit tout pour que ce soit sa tête la vainqueur. Cependant, c'est le cœur qui reprit le dessus, au dernier moment. L'étudiante posa sa main sur la joue du garçon et approcha ses lèvres des siennes en ayant les joues légèrement rouge. Son rythme cardiaque avait augmenté. Le contact fut doux et sage.Et le brun en profita pour la faire s'allonger à nouveau. Une fois le baiser rompu, Kaen plongea ses iris écarlates dans les siennes avant de s'approcher de son oreille et lui murmurer sa réponse à sa question:

"Et si je disais que oui, mais seulement avec toi."

Il voulait être père mais avec elle ?!! Ses joues s'empourprèrent un peu plus. A cause de ses mots mais aussi de la proximité. Quelques centimètres séparaient leurs corps allongés. Il fallait vraiment qu'il arrête de se moquer d'elle! De cette façon surtout! Son ton était pourtant des plus sérieux mais elle n'y croyait pas une seconde. Ce n'était pas plausible.

- "Arrêtes un peu de dire des conneries!"

Elle posa ses deux mains sur le torse du jeune homme mais n'exerçait aucune pression particulière. Elle voulait le repousser. La proximité commençait à lui donner chaud. Kei ne voulait pas se retrouver dans le même état que la dernière fois! Hors de question de laisser ça se reproduire! D'une petite voix elle lui dit:

- "Recules toi un peu, t'es trop près!"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Lun 29 Avr - 21:59

La réaction de Kei était un peu spécial, on aurait dit quels refuse de voir le positif et ne semble pas croire quels puisse donner la vie, naturellement un élémental de glace ne donnera pas la vie d'un humain, mais d'un enfant élémental de glace comme elle même. D’après les livres que j'ai eu l'occasion de livre un humain peut tout a fait se reproduire avec un élémental, dans un sens les Humain peuvent se reproduire avec n'importe quels race, voila un aspect un peu étrange venant de nous.

- "Arrêtes un peu de dire des conneries!"

Je ne répondis pas oralement a cette phrase, je ne fis que la fixé avec mon regard rouge écarlate. Puis Kei place c'est main sur mon torse s'en mettre de pression pour me faire reculé. Et d'une petite voix elle me dit :

- "Recules toi un peu, t'es trop près!"

- Hoho (Sur le même ton que celui de Usui dans maid-sama) Tu ne commencerais pas a avoir chaud Kei-chan.

Je le dis d'un ton assez neutre, sans arrière pensé, mais juste pour lui montré que j'avais remarqué le petit détail quels ne voulait surement pas que je remarque. Puis je lui fais mentions de ma présence a la bibiotheque tout a l'heure et la nature des livres que j'étais en train de lire, j'utilise se savoir pour la convaincre qu'on pourrait tout les deux faire que chose ou je m'amusais simplement a la taquiné ? Je dirais surement les deux a la fois, après tout ce temps passer avec Kei je peut le dire a haute voix quels m’intéresse sans le nul d'un doute. Mais je ne voulais pas lui dire maintenant, elle me croirait surement pas, elle n'accepte pas grand chose de ma part depuis le début.
Apres avoir sa réaction sur les livres que j'avais lu, elle devait surement ce posé des questions. J'utilise l'une de mes main pour recoiffer Kei, puis je fais pression sur ses deux main lentement pour lui montrer que je n'allais pas m'enfuir aussi facilement ce coup-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mar 30 Avr - 16:14

Le brun n'avait rien dit lorsqu'elle avait dit qu'il ne disait que des bêtises. Il s'était juste contenté de la fixer avec ses perçants yeux rouges. Kei avait ensuite posé ses deux mains sur les pectoraux du jeune homme. Elle commençait à avoir chaud et la proximité qu'ils subissaient tous les deux la gênait. Surtout avec le chaton qui les observait de ses petits yeux fendus. Elle pria Kaen de se reculer un peu d'une petite voix. La réponse du jeune homme fut dite sur un ton assez neutre:

"Hoho. Tu ne commencerais pas a avoir chaud Kei-chan. "

Son hoho n'annonçait rien de bon! Et en plus il avait vu juste! Elle commençait à avoir chaud c'est vrai mais jamais elle ne lui dirait! Bien au contraire. Elle planta à son tour ses prunelles dorées dans celles du brun en ajoutant:

- "Je n'ai pas chaud! C'est juste.. gênant.."

Il ne semblait même pas l'avoir écouté qu'il était déjà reparti sur le sujet précédent. Il lui expliqua sa présence à la bibliothèque et la nature des livres qu'il lisait. Il n'avait que ça à faire ? Chercher et lire des bouquins sur les relations humains/élémentaux ? Et pis pourquoi s'intéressait il à ça ? Cette question resta en suspend dans sa tête jusqu'à ce qu'elle ait un déclic.. Ne lui dites pas qu'il est ce qu'elle pense qu'il est ?! Il pouvait pas lui faire ça. Impossible!! Et en plus Kaen en rajouta. Il voulait la convaincre qu'une relation entre deux êtres différents était possible ou quoi ?! Aucune chance qu'il y parvienne. Aucune! Certes elle n'était pas indifférente à son "charme" dirons nous mais ce n'était une raison pour aller aussi vite en besogne! Ils étaient encore jeune! Enfin Kei plus tellement mais tout de même!

Toujours en pleine réflexion interne, elle sentit la main du brun glissait l'une de ses mèches de cheveux derrière ses oreilles. Ce geste, pourtant simple la fit rougir un peu et détourner le regard. Et pis, là où ses mains étaient posées, et contrairement à elle, il exerça une certaine pression, le faisant ainsi s'approcher encore un peu plus.. Vraisemblablement, il n'avait pas envie de s'enfuir comme les nuits précédentes. D'un côté cela lui fit plaisir mais la situation dans laquelle ils se trouvaient un peu moins. Leurs corps et leurs visages se rapprochaient lentement. La chaleur commença à lui monter un peu trop à son goût alors, à son tour, l'élémental exerça une pression afin qu'il s'éloigne un peu d'elle. Leurs regards aux couleurs vives se croisèrent et elle prit la parole un peu sous le ton de la menace:

- "Tu te recules ou tu préfères que je te refroidisse moi même ?"

Elle n'avait pas encore trop chaud, elle pouvait donc le faire sans problème! Cependant, connaissant un peu le personnage, la jeune fille se doutait bien qu'il n'accepterait pas ce mini chantage. Au contraire, il la taquinerait bien un peu plus à ce sujet. Mais, après tout, peut être que c'était ce qu'elle voulait ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un humain et une élémentaliste ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Database : Humain
» Fruit de l'Humain
» Guerre Elfe vs Humain
» Comparatif âge Humain/âge Elfique
» • Yūki Yamanaka - le piège humain. [Dc - Zitch Fumetsu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ LES TERRES PERDUES ~ :: ~ TERRITOIRES DU CENTRE ~ :: Le Village de Valkar :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: