~ LES TERRES PERDUES ~

Qui montera sur le trône de fer...?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un humain et une élémentaliste ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mar 30 Avr - 19:52

- "Je n'ai pas chaud! C'est juste.. gênant.."

Dit-elle comme excuse au lieu d'avoué les faits. Apres lui avoir expliquer les différentes raison de ma présence avec de tel livre, je lui remis une mèche de cheveux derrière son oreille. Cela semble la gêné, l'effet voulut étant réussi je laisse un petit sourire taquin, mais je me plaint pas de voir le visage de Kei sous cette angle et cela semble me faire aussi rougir sans que je ne puisse comprendre pourquoi. Puis Kei pris la parole.

- "Tu te recules ou tu préfères que je te refroidisse moi même ?"

Suite a ses paroles de menace, j'avais du mal a caché un grand sourire tel quelqu'un qui ne croit pas du tout que la personne oserais le faire, gardant le silence je pris la main Kei, la guidant sur mon torse, puis je la fais glisser jusqu'au niveau du coeur. Cela pouvais sembler bizarre, Kei avait sa main sous ma chemise avec la mienne qui la guide. Puis tout a en laissant correctement la main de Kei au niveau de mon coeur, je viens déposé délicatement mes lèvres sur les siennes a nouveau, je laisse le plaisir durée sur plusieurs seconde puis fini par les décoller, laissant quelque centimètre qui sépare nos deux nez je plonge a nouveau mon regard dans le siens.

- Je pourrais te le dire a voix haute, mais je pense qu’après tout ce qui c'est passé tu pourrais le deviner Kei Hynawa.

Les livres, le faite qu'on se retrouve dans de tel situation assez souvent, que je suis devenu jaloux quand je l'ai vu auprès de ce maître chanteur, que j'ai accepter partager un secret pour la boule de poil et mon coeur a l'instant qui battait la chamade. Elle devrait être aveugle si elle ne remarquerais rien la. Je devais attendre sa réaction, mais mes levres tel des émant semble être attirer par ceux de Kei, une descente lente ce poursuit, allers-t-elle esquivé encore ce quels voit devant elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mer 1 Mai - 8:31

Elle avait rêvé ou bien elle l'avait bien vu rougir un peu à son tour ? C'était surement ses yeux qui lui jouaient un mauvais tour. L'élémental l'avait ensuite un peu menacé de le refroidir si il ne s'éloignait pas d'elle. En effet il s'amusait à exercer une pression sur ses deux mains pour s'approcher! Un air désinvolte accompagné d'un large sourire étaient apparus sur son visage. Il ne prenait même pas la menace au sérieux le bougre! Elle allait lui montrer qu'il ne fallait pas la prendre à la légère!

Du froid commença alors à émaner de ses deux mains posées sur le torse du jeune homme. Cependant, il affichait toujours un sourire et semblait ne pas être affecté. C'est vrai qu'elle n'y allait pas très très fort non plus. Elle ne voulait pas qu'il devienne un glaçon non plus! Sans prononcer un seul mot, le brun saisit sa main droite et la glissa sous sa chemise. Sa peau était assez chaud alors que sa main restait fraîche. Le contraste de température les firent frisonner tout les deux. Sa mimine finit sa course sur le cœur de Kaen avec, d'ailleurs, la sienne au dessus. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? Elle s'apprêtait à lui poser la question mais il vient déposer ses lèvres contre les siennes. Ses joues s'empourprèrent une nouvelle fois alors qu'elle sentait le rythme cardiaque de son camarade augmenter. Bien sur, le sien n'était pas beaucoup plus calme, bien au contraire. Le temps de reprendre un peu ses esprits que le baiser était déjà terminé. Les lèvres se séparèrent même si elles restaient proches. Quelques centimètres d'écart composaient la distance entre leurs deux organes olfactifs. Leurs regards étaient plongés l'un dans l'autre et c'est le jeune homme qui prit la parole:

"Je pourrais te le dire a voix haute, mais je pense qu’après tout ce qui c'est passé tu pourrais le deviner Kei Hynawa."

De quoi parlait il ? Tout ce qui s'était passé ? Il entendait quoi par là ? Ce qui s'était passé.. Quelque chose qu'il pourrait dire à voix haute mais qu'elle pouvait deviner. Il pouvait pas être clair au lieu de la faire jouer aux devinettes ainsi ?! Kei essaya de trouver un indice dans les yeux de son compagnon mais rien. Elle n'avait jamais été doué pour ça non plus, fallait dire. Cependant, le déclic eut lieu lorsqu'il s'apprêtait à l'embrasser une nouvelle fois alors que son cœur battait la chamade. Par réflexe elle tourna la tête vers le chaton qui les regardait toujours, visiblement intéressé, obligeant ainsi les lèvres de son camarade à s'installer sur sa joue. Il était amoureux .. D'elle..? C'est vrai qu'au vu des situations où ils se mettaient régulièrement, la jalousie dont ils avaient fait preuve tout les deux et le fait qu'il avait fait de recherches sur ce type de relation, cela tombait sous le sens. Cela voulait aussi dire qu'elle l'était aussi ? Elle n'en était pas sure du tout.. Et lui comment pouvait il l'être ?! Ils se connaissaient à peine après tout! L'élémental retourna lentement la tête vers lui alors que son regard oscillait entre celui du jeune homme et le chaton. D'une petite voix hésitante elle lui demanda :

- "Tu... m'aimes.. ?"

D'une certaine manière elle espérait qu'il la taquinait encore une fois. Mais il semblait être sérieux cette fois. Si il répondait positivement comment réagirait elle ? Elle n'était même pas certaine de ce qu'elle ressentait! Et lui aussi surement, ce n'était qu'un ado après tout. Et si c'était bel et bien de l'amour, comment cela allait il se passer ? Ils devraient se tenir la main lorsqu'ils étaient ensemble ? S'embrasser ? Trop de questions se bousculaient dans son esprit. Selon sa réponse elle interrogerait le jeune homme.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Mer 1 Mai - 21:55

Suite a mon deuxième ''plongeons'' Kei tourna la tête pour évité cette fois-ci le contacte entre nos levres, et je fini par embrasser sa joue. J'étais un peu déçue d'une tels esquive, je voulais aussitôt tenté de faire quelque chose, mais avant que je n'ai eu le temps de faire quoi que ce soit elle venu enfin a déduire que je n'étais pas indifférant a notre ''relation''.

- "Tu... m'aimes.. ?"

Laissant mon regard fuir sur le côté, sans bougé la tête. Je fixe pendant quelque micro seconde la petit boule de poil, puis mon regard retourne mon attention vers Kei. Laissant mon visage virée légèrement au rouge, juste assez pour prouvé que mes prochains mot ne serait point des taquineries ou autre.

- T'en aura mis du temps... Dis-je d'une voix assez faible.

A cause de la faible distance qui nous sépare ma phrase était facile a entendre, elle ne pouvait pas fuir a cette ''déclaration'' enfin cela il ressemble. Je me lève et je tire Kei vers moi pour la relevé et venir la collé contre moi. Mettant une main au niveau de sa hanche et l'autre n'a jamais lâché sa main. Il ne manquerais que la petit musique de fond pour une petite danse. Puis je reviens a la charge en glissant ma main dans son dos, je l'arrete a mis parcourt et elle s'arrête au niveau de la bretelle du soutiens-gorge. Nul pour l'enlevé, mais pour faire appuie dans son dos légèrement, la mettant légèrement sur la pointe des pieds, j'approche doucement pour ne laisser comme tout a l'heure quelque centimètre nous séparé. Puis je lui demande quels en son des siens.

- Et toi Kei, tu n'oserais pas me dire que tu ne ressens rien pour moi tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Kei Hynawa
Druide
Kei Hynawa

Messages : 203
Date d'inscription : 08/12/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Jeu 2 Mai - 15:17

Ils étaient à nouveau très proche. Quelques centimètres séparaient leurs corps alors que les lèvres du jeune homme étaient sagement posées sur sa joue après avoir sous entendu qu'il l'aimait. Elle lui avait posé la question.. Pour être sur de ce qu'elle avait compris et peut être, un peu, pour qu'il contredise ses dires. Ce qui l'aurait arrangé. Il fallait l'avouer.

De longues secondes s'écoulèrent. A son interrogation le brun avait porté son attention sur la petite boule de poil qui avait élu domicile dans sa chambre. L'attente lui était insupportable et elle ne savait pas ce à quoi pensait son camarade. Leurs yeux finirent par se croiser. Ceux du brun n'étaient pas inexpressifs, bien au contraire. Il dit alors presque en chuchotant:

"T'en aura mis du temps..."

Il ne lui avait pas dit clairement ses sentiments mais c'était lourd de sous entendu. A croire qu'elle aurait du le deviner tout de suite! Eh bah non! C'était peut être quelque chose de commun chez les humains mais pas pour elle! Cependant lorsqu'il prononça sa phrase, elle put y lire toute sa sincérité. Ses joues prirent même une jolie teinte rosée. Ils étaient deux au moins comme ça. Il ressentait vraiment quelque chose pour elle. Quoi exactement, elle ne le savait pas encore.

Toujours un peu perdu dans ses pensées, elle se "réveilla" lorsqu'il se leva d'un coup. Une fois debout Kaen saisit sa main et la tira vers lui. Sa main droite était dans celle gauche du garçon alors que l'autre était une nouvelle fois posée sur son torse. La seconde de son camarade s'était, quant à elle, posait sur sa hanche. A nouveau les joues de la jeune fille virèrent légèrement au rouge. On pourrait croire qu'ils s'apprêtaient à danser une valse. La main du brun ne resta pas longtemps à sa place. Elle la sentit remonter jusqu'au milieu de son dos, et plus exactement jusqu'à son soutien gorge. Il n'avait quand même pas l'intention de l'enlever ?! Ses craintes s'avérèrent être fausses puisqu'il ne fit rien à ce niveau. Il exerça un légère pression sur son dos, l'obligeant ainsi à se mettre un peu sur la pointe des pieds. Maintenant quasiment à sa hauteur, il s'approcha de son visage en ne laissant à nouveau qu'à peine deux centimètres les séparer. Comme hypnotisée, l'élémental ne put que soutenir le regard du jeune homme et écouter ses paroles alors que son rythme cardiaque s'accélérait peu à peu:

"Et toi Kei, tu n'oserais pas me dire que tu ne ressens rien pour moi tout de même."

Elle détourna aussitôt les yeux. L'attraction ne faisait plus effet. Que pouvait elle bien lui répondre.. ? Elle était incapable de lui mentir. Et si c'était le cas, il le devinerait instantanément. Mais elle ne pouvait pas non plus lui dire qu'elle ressentait la même chose que lui vu qu'elle n'en était pas certaine. Non. Elle ne pouvait pas dire qu'elle ne ressentait rien pour lui c'est vrai. Mais jamais elle ne lui dirait quelque chose d'incertain. Aucune envie de lui donner des espoirs là où il n'y en a pas. Kei resterait bien encore un peu dans les bras de son camarade. La chaleur y était supportable pour elle et la sensation n'était pas désagréable. Cependant elle ne pouvait pas. Il attendait une réponse qu'elle était dans l'incapacité de lui donner. Fuyant son regard, l'élémental lui répondit hésitante tout en s'écartant de l'étreinte qu'on lui proposait :

- "Je... Je... Je peux pas! "

Totalement perdue, son caractère sauvage d'élément se réveilla d'une certaine manière et elle repoussa complètement le jeune homme qui avait été gentil, pour une fois, avec elle. Sans attendre une quelconque réaction de sa part ou même qu'il tente de reprendre dans ses bras, elle sauta sur le rebord de la fenêtre avant de sauter dans le vide. Bien sur, elle n'atterrit pas au sol mais se laissa porter par le vent sous sa forme élémentaire.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goldrun Kaen
Modérateur
Modérateur
Goldrun Kaen

Messages : 196
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    Ven 3 Mai - 12:37

Suite au événement et les diverses choses qui vienne de ce passé Kei réagi a sa manière.

- "Je... Je... Je peux pas! "

Brisant mon étreinte la jeune demoiselle se précipite vers la fenêtre pour s"y jetée naturellement comme si de rien n'était. On est au troisième étage, pendant une seconde mon corps eu une sueur froide, mais je me souvenu quels n'allait pas mourir comme ça. Je me positionne a la fenêtre, regardant Kei s'enfuir de sa propre chambre. Puis Kuro venu se collé a moi, maintenant que Kei n'est plus la je devrais m'occupé de la boule de poil, puis elle viendra surement le récupéré au bout d'un moment.
Je me dirige tranquille vers ma chambre, quand quels que chose semble attiré l'attention de Kuro, une aura néfaste, je l'ignore et je continue mon chemin, mais cela m'intrigue quels genre de problème je me suis encore attiré, ou serait-ce Kei ?

- Les choses vont devenir intéressante, je t'attendrais Kei Hynawa. Dis-je sur un ton joviale.

Une fois une belle nuit passé dans un lit bien chaud, je me prépare puis je sors de ma chambre, puis une étrange boite est devant ma porte, je remarque la même boite étrange devant les autres portes. L'odeur n'est pas agréable, et je sais déja qu'est qui se trouve dans cette boite. Je l'ouvre doucement puis je vois le cadavre d'un chaton, un peu surpris je me retourne immédiatement vers Kuro, rassuré qu'il est toujours dans ma chambre. D'autre étudiant ouvre a leur tour leur boite, certain on est grenouille, chauve souris et autre animal du genre, tous en décomposions avancé.

- On peut me dire le nom du tordu qu'a osée faire une blague de si mauvais gout.

Un petit mot est fourni avec l'animal mort, il dit simplement : '' J'en livrerais chaque semaine '' Je me fiche un peu de cette histoire glauque, je dois retrouvé Kei. Cherchant un peu partout sans vraiment cherché, je me balade tout la journée dans l'école pour espère la croisé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un humain et une élémentaliste ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un humain et une élémentaliste ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Database : Humain
» Fruit de l'Humain
» Guerre Elfe vs Humain
» Comparatif âge Humain/âge Elfique
» • Yūki Yamanaka - le piège humain. [Dc - Zitch Fumetsu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ LES TERRES PERDUES ~ :: ~ TERRITOIRES DU CENTRE ~ :: Le Village de Valkar :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: