~ LES TERRES PERDUES ~

Qui montera sur le trône de fer...?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mer 1 Mai - 0:43

Comme l'habituelle prisonnière qu'elle faisait, son premier réflexe fut de se débattre, qui se solda par un échec total, si ce n'est l'excitation du jeune homme devant ses déhanchement. Elle savait vraiment comment lui donner envie, pas que cela soit bien difficile, enfin, avec la bonne motivation. Suite à cela, elle daigna pour une fois se montrer coopérative et jouer les bonnes petites captives, séparant ainsi ses lèvres et s'apprêtant ainsi à accueillir l'objet de son silence. Il poussa ainsi la boule profondément, gardant sa bouche bien ouverte, avant d'attacher et resserrer les sangles, s'assurant en tâtant la boule qu'elle ne risquait pas de pouvoir la déplacer de si-tôt.

-Magnfique....

Ne fut il pas capable de se retenir de dire en l'admirant. Fouillant dans la poche de sa veste, il en sorti alors un petit masque chirurgical et le plaça sur elle, couvrant ainsi son visage de son nez jusqu'à sa mâchoire. De cette façon, on y verrait qu'un simple rhume et son teint actuel ne servirait qu'à rendre cela plus crédible. Ce n'était certainement pas la première fois qu'il enlevait une femme après tout. Sa cape habituelle suffirait à couvrir ses mains liées derrière son dos. Sa main pénétrant dans la cape et l'agripant par la taille, ils sortirent finalement de l'établissement, attirant malgré tout les regards de quelques élèves et autres membres du personnels, mais ceux-ci n'étant que simplement inquiet pour l'état de la jeune femme.

Enfin, ils arrivèrent à son véhicule. Ses mains étant derrière son dos et l'empêchant ainsi de s'accrocher, le jeune homme n'eu d'autres choix que de la placer devant lui, s'assurant ainsi qu'elle ne tomberait pas. Démarrant sa moto, il roula vers leur destination. Le voyage ne prit pas longtemps, arrivant une dizaine de minute après devant un petit complexe d'appartements.Au premier regard, l'architecture ne semblait pas différente des autres bâtisse qu'on trouverait dans le village. Aidant son amoureuse à descendre, il ressortit son pistolet et lui tapota le dos avec celui-ci pour qu'elle avance. Entrant dans le hall, il montèrent deux étages, avant de s'arrêter devant une porte simple en bois, le chiffre 9 comme seule décoration. Insérant la clé, il ouvrit,les deux jeunes gens arrivant dans un petit couloir, puis dans un grand salon. Cependant, le mobilier, tout comme et la décoration étant plutôt décoloré, le blanc étant une couleur dominante des fauteuils, les quelques tables d'un bois noirs, mais surtout, les quelques murs, certains ayant quelques petit tableau de commandes, l'électronique régnant en maître dans cette demeure. En effet, le professeurs avait fait quelques rénovations en louant l’appartement. De toute manière, la propriétaire n'avait pu qu'accepter si cela pouvait lui rapporter plus des prochains résidents.

-Bienvenue chez moi, j'espère que cela te plaira...En attendant, marche...

Ajouta-t'il d'un ton semi-autoritaire, la conduisant le long d'un couloir, passant alors quelques portes, certaines fermées à double tours. Arrivant vers la porte du fond, il entrèrent dans la chambre du jeune homme. Encore là, c'était un design simple, mais pourtant élégant, le sol tout comme celui de la demeure couverte d'une douce moquette, plusieurs appareils, certains reconnaissable selon cette époque, d'autres pas, traînant sur son bureau, et un grand lit, peut-être le seul meuble avec un design victorien, ayant bien plus d'utilité qu'un design épuré, trônant dans un coin de la pièce. Détachant la jeune femme, il pointa son arme sur elle, un regard malicieux et fier sur le visage...

-Allez, déshabille-toi sur le champ, à genoux et présente-moi tes mains. Et pas d'attrape, sinon tu sais ce qui peux t'attendre... Tu peux néanmoins enlever le bâillon si l'envie te tente, personne ne risque de t'entendre ici de toute manière....bien qu'il risque de revenir assez vite...

En effet, il ne comptait en aucun cas la laisser s'échapper, et c'était de mise qu'elle retire tout ce qui aurait pu lui donner un espoir d'évasion, se rappelant bien ce qu'elle avait fait la dernière fois qu'il l'avait menacé ainsi, et cette fois, ne comptant pas à ce que ça se reproduise. Et que sa victime n'ait réellement aucun contrôle et soit totalement sans défense entre ses mains étaient une autre partie de ce qui rendait leur jeu si attrayant. En plus, cela pourrait lui donner un joli spectacle....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mer 1 Mai - 23:17

La boule bien enfoncée dans sa bouche, la jeune femme se dit en elle-même que ça devait être ce qu'elle appréciait le plus dans ce genre de pratiques d'avoir cette chose dans la bouche, l'empêchant de prononcer quoique ce soit. Qu'est-ce qui rendait cet objet si excitant ? Elle l'ignorait elle-même... Évidemment, Kazuki ne perdit pas de temps pour lui installer son déguisement pour pouvoir la sortir d'ici. Parcourant les couloirs de l’école, la jeune femme sentit les regards étranges de tout le monde sur elle. Évidemment ce genre d’accoutrement devait être vraiment très louche, et puis ceux qui l’avaient croisée plus tôt ne devaient pas tellement croire à un simple rhume. Tant pis.

Un peu tremblante à cause de tous les regards qui eut été sur elle, la demi-elfe suivit tout de même son bien-aimé jusqu’à son moyen de transport, où elle accepta de se laisser placer devant, même si elle ferma les yeux tout le long du voyage, n’appréciant pas particulièrement la vitesse de ce truc. Et surtout elle n’avait pas envie d’attraper mal au cœur en chemin et de ne plus être capable de poursuivre ce qui allait se passer. Arrivée à destination, elle continua de suivre Kazuki ou de marcher devant lui lorsqu’il lui pointa son arme dans le dos.

La magicienne n’accorda pas tellement d’attention à la décoration de l’appartement de son bien-aimé, étant bien plus préoccupée par la chaleur entre ses jambes. Se rendant finalement jusque dans sa chambre, elle fut néanmoins ravie de se faire enlever cette cape qui la tenait un peu trop chaud à son gout. Se faisant détacher, elle se frotta d’abord les poignets, regardant un peu le sorcier et commença à exécuter ses ordres, sans pour autant enlever le bâillon.

Évidemment, elle allait tout faire pour le torturer un peu à son tour. Commençant par retirer ses chaussures, Lia fit exprès pour prendre bien son temps. Passant ensuite à ses chaussettes, elle remonta ensuite et retira son haut à capuchon, un joli petit soutien-gorge en dentelle noire se dévoila aux yeux du jeune homme. Elle se retourna ensuite de façon plutôt sexy, bougeant un peu ses fesses devant lui pour le tenter encore plus et elle se pencha tout en retirant sa jupe. Pour finir, elle détacha son soutif, toujours dos à lui et fit glisser les bretelles de façon sensuelle sur ses bras, finissant le tout par retirer sa petite culotte et se retourna face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mer 1 Mai - 23:59

C'était tout de même rafraîchissant de la voir lui obéir ainsi sans discuter, devant avouer que cela avait aussi son charme de temps en temps, et surtout, qu'elle savait bien quand choisir son moment pour coopérer avec lui. Bien évidemment, il ne fut pas surpris de voir qu'elle n'avait pas prit la peine de se redonner la parole, se demandant même si entre eux deux, ce n'était pas elle qui adorait le plus être bâillonnée que lui être celui lui insérant. L'un comme l'autre, il s'en était que plus réjouissant. Il remarqua tout de même ensuite pourquoi elle jouait les si bonnes servantes tout d'un coup.

Car en effet, il ne s'attendit pas à ce qu'elle exécute ses instructions d'une façon si...attirante. En effet, il semblait que malgré sa docilité, elle n'avait cependant pas eu l'intention de rester tranquille, tentant ainsi de le combattre sur son propre terrain. Et le pire,c'était qu'elle était un adversaire de taille car en effet, son petit manège avait son effet sur le jeune homme, celui-ci se mordant la lèvre avec une certaine envie devant le petit spectacle qu'elle lui faisait, se demandant encore ce qui l'empêchait de lui sauter dessus. Cependant, il s'en retenu, se disant que cela ne serait pas aussi réjouissant dans ce cas-là et surtout, ne comptant pas laisser la jeune femme n'en faire qu'à sa tête.

Celle-ci se rendant à lui, il la retourna, saisissant sa poitrine, tandis que son autre main attrapait sa mâchoire pour que son visage soit face au mur, celui-ci muni d'un immense miroir occupant la majorité de celui-ci, la jeune femme ayant ainsi une parfaite vu de son corps entier, et de l'expression du jeune homme alors qu'il passait ses lèvres sur sa nuque. Cependant, sa petite attention ne dura pas longtemps, attrapant une longueur de corde. Il commença par l'enrouler au dessus et sous sa poitrine, ses bras se faisant entraver au passage, les garder ainsi coller à son corps bien droit. L'extrémité passa ensuite à plusieurs endroits, se resserrant doucement tels un corset autour de sa taille et son corps comme un filet, autour de ventre comme de sa poitrine, comprimant celle-ci et gonflant ainsi ses seins. Attrapant ses mains, il remonta celle-ci plaça ses poignets l'un contre l'autre, ses extrémités remontées jusqu'aux niveau de ses omoplates, les plaçant ainsi dans une position de prière derrière son dos, et l'empêchant ainsi de faire le moindre mouvement, tout en gardant ses doigts hors de porté de quelques nœuds, même s'ils arrivaient à se saisir d'un objet. La corde lia ainsi le tout au harnais, garantissant ainsi sa prison de corde, une autre longueur bien plus petite servant à lié ses pousse l'un à l'autre, petit détail qui pourtant s'assurerait qu'en effet, même sous la possibilité, elle ne pourrait pas saisir quoi que ce soit. Et le tout se déroula devant ses yeux, alors que son amoureuse pouvait facilement regardant Kazuki à l'oeuvre, entravant son corps comme un peintre toucherait son oeuvre, avec une attention et une passion tout aussi vive.

-Bien que j'avoue que ce n'était pas de ta faute, je t'avais bien dit que je finirais par te punir. Et crois-moi, je compte bien te faire vivre l'enfer comme le paradis. Et cette fois, il n'y a rien au monde qui te fera défilée,tu est à moi jusqu'à ce que j'en décide autrement....

Ajouta-t'il malicieusement. En effet, il avait bel et bien des plans pour elle, et elle risquait d'apprécier, mais tout autant d'être autant sur les nerfs que la dernière fois. L'agenouillant, de nouvelles cordes vinrent liés chacune de ses chevilles à ses cuisses et chaque coté de ses genoux, s'assurant qu'elle resterait dans cette position. Maintenant totalement à sa merci, il sorti les futurs outils de son sort. Le premier était un long bout de tissu noir, et le second, une paire de bouchon d'oreilles. Avec un sourire, il commença par lui poser le bandeau sur les yeux, lui chuchotant à l'oreille.

-Tu va maintenant perdre tout tes sens, sauf le toucher, et le seul qui pourras te les rendre seras moi...Mais bon, je suis sûr que tu pourras tout de même en profiter.....

À ces mots, il lui inséra les bouchon, la coupant ainsi l'extérieur. La privation sensorielle était bien quelque chose qui avait fait ses preuve, son seul sens encore disponible risquant bien d'être maudit à la fin de tout ceci. Étrangement, il resta là, l'admirant pendant quelques bonnes minutes, savourant de la voir rien qu'à lui ainsi, totalement impuissante face à son sort. Elle s'était jeté dans la gueule du loup, il fallait bien qu'il l'accueille comme il se doit. Après un bon moment, il se décida enfin à faire son geste, d'un seul doigt, caressant son dos et descendant un peu avant de s'arrêter. Le même geste se répéta quelques minutes après au niveau de sa nuque. Un autre instant, se fut son ventre qui reçu un baiser, un autre, son oreille se faisant mordre, et un autre, sa cuisse se faisant lécher. Progressivement, lentement, il ne cessait de la torturer par ces petits contacts si passionnels, et pourtant si espacés, ne pouvant que la laisser que frustrés et impatiente que le prochain arrive. Cette fois, il avait vraiment envie de la rendre folle. Le tout continua pendant bien une bonne heure, alors que son amoureux baisait langoureusement son corps, puis après encore deux minutes, sa langue savourant doucement les lèvres de son intimités. Même si elle tentait de le supplier avec le peu de moyen qu'elle avait, il y avait peu de chance qu'il écoute. Ses doigts pénétrèrent ainsi un peu, avant d'encore la laisser en plan.

Se disant que l'entendre ne ferait pas de mal, il fini par lui retirer le bâillon un moment, désirant un peu entendre ce qu'elle avait à dire après tout ceci....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Sam 4 Mai - 2:15

Finissant donc sa tâche et revenant face à lui, la demi-elfe fut ravie de constater que son petit manège avait eut l’effet escompté en voyant le sorcier se mordre la lèvre et se retenir de lui sauter dessus. Lia ayant elle-même un regard plutôt mesquin, se disant qu’il n’allait pas être le seul à s’amuser aux dépends de l’autre ce soir. Se faisant ensuite agripper, elle se retrouva face au miroir, accessoire qu’elle n’avait pas vraiment remarqué en entrant…! Rougissant comme une pivoine, elle ne voulait pas se voir subir tout ce qu’il allait lui faire comme si elle regardait un vulgaire film. Elle relâcha un petit gémissement alors qu’elle sentit la main de Kazuki presser sa poitrine ainsi.

Ne pouvant regarder le spectacle, la jeune femme détourna un peu la tête et baissa son regard au sol, la rudesse des cordes se faisant sentir sur sa peau la fit frissonner un peu. Évidemment comme d’habitude, elle se débattit un peu, gigotant même si elle se doutait que c’était inutile. Et comme elle s’en doutait, son bien-aimé la ligota plutôt fortement, comme toujours. Ses paroles la firent frissonner de nervosité. Qu’allait-il lui préparer encore cette fois…? Elle n’en savait rien mais avait très hâte de voir, espérant tout de même ne pas subir trop de souffrance physique ou se faire laisser en plan encore une fois.

Sentant donc ensuite la pression sur son épaule, la demi-elfe s’agenouilla au sol, le laissant lui entraver les chevilles avec ses cuisses comme il le désirait, se retrouvant dans une drôle de position selon elle. Osant se regarder dans le miroir cette fois, elle regarda comment Kazuki avait placé les cordes et rougit de nouveau. Le regardant ensuite sortir ses objets de punition, elle ne bougea pas, jusqu’à ce qu’il vienne lui mettre le bandeau sur les yeux, recommençant alors à se débattre un peu. Suite à sa phrase, elle sentit les bouchons se faire insérer dans son oreille et puis plus rien. Elle n’appréciait pas tellement ne pas savoir ce qui se passait autour d’elle, la nervosité montant d’un cran de plus… Même si en fait elle n’avait pas perdu TOUS ses sens puisqu’il lui restait également l’odorat mais bon, ça n’était pas le moment de jouer sur les mots, surtout qu’elle ne pouvait rien dire de toute façon.

Plusieurs minutes passaient et rien n’arrivait, la respiration de la magicienne s’étant un peu accélérée alors qu’elle se demandait toujours ce qui allait se passer, ou ce qui se passait en ce moment derrière ce bandeau. Puis elle sentit le doigt de Kazuki sur son dos, la faisant sursauter et frissonner beaucoup. Foutu effet de surprise, c’était toujours drôlement plus efficace et elle le savait bien. Chaque nouveau contact lui provoquait de nouveaux frissons alors qu’elle essayait de nouveau de se libérer tout en se tortillant un peu dans tous les sens, selon l’endroit du contact. Quelle torture ! Son corps devenait de plus en plus chaud et rapidement son sexe devint bien humide. Ses gémissements emplirent la pièce, davantage lorsque les lèvres de son amant entrèrent en contact avec celles de son intimité.

La laissant encore en plan ensuite, elle se retrouva frustrée de nouveau, espérant qu’il n’allait pas la laisser ainsi encore très longtemps. Sentant la boule quitter sa bouche, elle en profita pour se dégourdir un peu la mâchoire. Son visage étant entièrement rouge.

– Ah… Je te hais, c’est de la vraie torture…!
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Sam 4 Mai - 5:07

Ses plans s'avérèrent tous aussi efficaces que ces derniers, si ce n'est plus, déjà dés le premier contact, la demi-elfe émettant une réaction plutôt importante. En effet, sans plusieurs de ses sens, elle ne pouvait que se concentrer que sur ceux qu'elle avait encore, et ne faisait ainsi qu'accentuer les sensations qui pouvait la submerger à chaque contacts passagers de son bien-aimé. Et les petits gestes qui suivirent n'aidèrent pas à la situation de la captive, sentant bien sa respiration s'accélérer,ses mouvements et ses débattements se multiplier. Et c'était bien là ce qu'il désirait, la mettre dans cette position où elle ne désirait que se libérer, la forcer à n'en vouloir que plus, et la forcer à percuter le mur de la réalité qu'elle était totalement impuissante dans tout cela, et qu'il détenait toutes les cartes, tout en continuant sa lutte désespérée. C'est dans ces moments de pure détresse qu'elle l'allumait vraiment le plus, écoutant sa plainte avec un si grand délice. Par la suite, il retira les bouchons qu'elle avait sur les oreilles. Ses lèvres se posèrent ensuite sur les siennes, sa langue violant tout autant sa bouche que comme il l'avait fait avec tout le reste, un léger coulis de salive coulant après le nombre de temps qu'elle avait passé avec le bâillon. Dans la plus grande ironie, il adopta un ton doux pour lui répondre...

-Et moi je t'aime tant, il n'en serait pas autrement si ce n'était pas le cas....

Ajouta-t'il, en effet, se disant que c'était précisément parce qu'elle l'attirait à ce point qu'il ne pouvait s'empêcher de s'en prendre à elle davantage. Se plaçant derrière elle, sa main plongea ses doigts sur son seins, s'amusant avec son mamelon. Pendant ce temps, il plongea sa tête par dessus son épaule et réussis à saisir son autre mamelons entre ses dents, mordillant celui-ci et tirant ainsi sur son seins en le le ramenant vers lui, tandis que sa dernière main libre pénétrait l'intimité de la jeune femme, jouant dans les entrailles de son amoureuse. Suite à cela, il détacha enfin le bandeau, l'attrapant par la mâchoire pour qu'elle face face au miroir malgré elle, qu'elle regarde son corps prisonnier de la corde, légèrement en sueurs après les nombreux attouchements auxquels elle avait dû faire face, et surtout, bien trempé à un endroit en particulier...

-De toute manière, tu as beau dire que c'est de la torture, tu ne m'as pas l'air de détesté cela non plus. Je dirais même que tu t'amuses pas mal. En plus, tu n'avais pas dit que tu serais capable d'endurer quoi que ce soit que je pourrais te faire subir?

L’interrogea-t'il malicieusement, son corps la trahissant toujours autant, et réagissant encore plus positivement que d'habitude. Ses lèvres revernirent alors sur sa nuque, ses dents laissant alors leurs marques sur sa prisonnière.

-Mais bon, si tu me le demandes comme il se doit, je pourrais penser à te donner ce que tu me veux....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mar 7 Mai - 1:01

Après le commentaire que la demi-elfe émit, tout ce qu'elle put sentir comme réponse fut les lèvres de son bien-aimé se poser sur les siennes, sa langue se glissant dans sa bouche, lui arrachant un baiser forcé. Même si on ne pouvait pas vraiment considérer ça comme «forcer» puisqu'elle adorait cela sûrement autant que lui, si ça n'était pas davantage. Le baiser en lui-même sembla faire encore plus d'effet à la jeune femme, son visage prenant une teinte écarlate. Les bouchons se faisant enfin retirer, Lia fut tout de même ravie de retrouver peu à peu ses sens, son corps en entier lui criant qu'elle en voulait davantage, et elle savait que le retour de ses sens était surement signe que la suite des choses allaient bientôt arriver.

- Je t'aime aussi, même si je te hais actuellement ...

Évidemment, dire qu'elle le haïssait était totalement faux et n'était dite en ce moment qu'en vulgaire expression. Ne dit-on pas toujours à quelqu'un qu'on le déteste lorsqu'il nous taquine et pourtant on semble l'aimer encore plus ? C'était ce qui se passait dans ce cas-ci. L'entendant faire quelques pas pour se retrouver derrière elle, Lia ne put s'empêcher d'avoir tout de même un petit sursaut lorsqu'elle sentit sa main agripper son sein, et ensuite sa bouche agripper son autre mamelon. Relâchant un gémissement, elle pencha un peu la tête vers l'arrière, son corps se crispant un peu. Allait-elle devoir subir ce genre de tortures encore longtemps ? Elle n'en pouvait plus du tout ! Son corps était brûlant et son sexe tellement humide que ça lui coulait un peu sur l'intérieur des cuisses.

- Aah !! C'est agréable, mais je n'en peux plus ! Je suis tellement excitée que ça me coule le long des cuisses ! Et oui je peux endurer n'importe quoi que tu me fera subir mais je t'en pris ! Je t'en supplie ! J'en veux d'avantage ! Mon corps est en feu !!...

Refusant évidement de se voir elle-même dans ce genre de position extrêmement embarrassante, la magicienne ferma les yeux presque aussitôt qu'il retira le bandeau, ou alors elle préférait fixer le sol ou le plafond. Se voir dans une telle scène ne ferait qu'attiser la gêne qu'elle ressentait en ce moment et elle en ressentait déjà suffisamment à son goût... même si elle se doutait qu'il trouverait un moyen de la forcer à regarder...
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mar 7 Mai - 16:18

Évidemment qu'il ne prenait pas ses mots au sérieux, ceux-ci n'étant pour lui qu'une invitation à la poussé davantage dans son tourment. Il trouva sa réponse tout aussi attendrissante, n'ayant aucun problème à se faire haïr dans ce genre de situation et bien au contraire, appréciant même la rancune de ses victimes, démontrant qu'il faisait bien les choses en les mettant dans des situations aussi éprouvantes qu’embarrassantes. Et cela n'en fut que plus plaisant de profiter de sa réaction alors qu'il ne cessait de la stimuler que ça soit par ses mots ou ses gestes. Sa dernière réponse fut plutôt violente, voyant bien qu'elle était à bout vis à vis de son désir d'être ravi. Et enfin, elle fini par laisser une partie de sa fierté de coté et le supplia d'en venir au fait.

-Hm, pourquoi pas, puisque c'est si gentiment demandé....

Il la repoussa alors doucement sur face contre le col, la forçant à relever ses fesses du mieux qu'elle le pouvait pour l'accueillir. Agrippant ses fesses il s'apprêta à entre en elle, mais alors qu'il allait enfin pénétrer, son membre manqua sa cible, volontairement bien sûr, se frottant simplement contre les l'intimité trompé de la jeune femme, n'augmentant ainsi sa frustration que davantage. Encore après tout cela, il avait encore faim, faim de l'exploiter à sa guise et de pousser son embarras encore plus loin.

-Si tu désire à ce point que je t'offre ce que tu veux tant, il va falloir que tu regarde et t'admire...

Ajouta-t'il, désirant encore faire tomber une des dernières couches de pudeur qu'elle semblait encore retenir désespérément. Et pour couronner le tout, il la releva de sa position, la plaçant dos contre son torse, écartant ses cuisses en plaçant son membre sous elle, tout cela face au miroir, lui donnant une vie imprenable sur son propre corps piégé par la corde.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Sam 11 Mai - 0:46

Sentant son corps finalement balancer vers l'avant, Lia fut ravie lorsqu'elle sentit le sexe bien dur de Kazuki sur son intimité, si bien qu'elle ne se préoccupa pas vraiment de la douleur à son front - forcément elle n'avait pas put se rattraper et éviter de frapper le sol puisqu'elle avait les mains liées derrière son dos. Elle pensait que depuis maintenant quelques jours elle allait enfin pouvoir être satisfaite avec l'homme qu'elle aimait ! Ça n'allait pas être trop tôt ! Eux qui avaient toujours eu des empêchements jusqu'à maintenant... si ça n'était pas l'ex de Kazuki qui revenait, c'était son père qui apparaissait par surprise, et sinon c'était une dispute, ou encore le boulot qui les empêchaient de passer du temps au lit... Bref, enfin ils allaient pouvoir se rendre au bout du moment cette fois...

Mais... fidèle à lui-même, son bien-aimé ne rata pas l'occasion de la faire frustrer encore plus. Note à elle-même : Tuer Kazuki lorsqu'elle aurait les mains de libres.... Et elle se demanda pendant une fraction de seconde si c'était vraiment une plaisanterie. Rougissante de nouveau, elle hésita pendant un moment.

- Je te hais... vraiment je te hais...!

La demi-elfe n'aimait pas vraiment se regarder dans un miroir, que ce soit en situation normale ou dans ce genre de moment embarrassant. Premièrement, elle avait déjà eu de mauvaises expériences paranormales avec des miroirs et elle en avait un peu la frousse maintenant, et deuxièmement, chaque fois qu'elle se regardait dans un miroir, elle n'avait pas l'impression de se voir elle-même, mais de voir quelqu'un d'autre. Comme si elle regardait un film ou une pièce de théâtre. Et probablement qu'encore une fois, ça allait être ce qui se passerait si elle se regardait dans le miroir en face d'elle. Elle aurait sans doute l'impression que ça ne serait pas elle qui vivrait le moment. Mais tant pis, si ça pouvait lui faire plaisir... Levant donc finalement les yeux dans le miroir, elle ne put s'empêcher malgré tout de rougir comme une pivoine en voyant son corps prisonnier de cette façon.

- .....
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Sam 11 Mai - 11:33

Sans grand étonnement, la demi-elfe ne fut pas des plus réceptives face à sa dernière plaisanterie. Elle était en pétard, et cela se voyait bien. Pendant un moment, il se demanda même si elle ne voudrait pas arrêter tout cela maintenant, totalement écœuré d'être manipuler à ce point. Après tout, chacun avait ses limites. Cependant, il fut à la fois soulagé et surtout bien amusé de la voir donné sa réponse habituel, à ce stade, voulant dire qu'elle allait tout de même exécuter ses instructions, mais certainement pas de son plein gré. Une chose était certaine, il ne comptait pas la libérer de sitôt. Cela lui fut bien satisfaisant, autant que de l'entendre exprimer sa frustration envers lui, auquel il ne pouvait laissé impuni, sa main s'abattant d'un coup sur sa fesse, bien qu'encore une fois, cela ne soit peut-être pas un si grand châtiment pour elle.

-Si tu continues comme ça, le bâillon va revenir...

La menaça-t'il à demi sérieux, appréciant la situation beaucoup plus qu'il ne l'aurait cru, savourant pleinement d'avoir son amoureuse entre ses mains.En effet, celle-ci daigna enfin ouvrir ses yeux, alors que le jeune homme mordillait sa nuque, la regardant au travers du miroir avec des yeux aussi désireux qu'affamés. Après tout cela, il trouvait injuste qu'il soit le seul à jouir à ce point de ces circonstances. Ayant accomplie son devoir, bien qu'il pouvait voir que cela avait été plus difficile que le reste, allez savoir pourquoi, il lui sourit doucement.

-Voilà ta récompense...

Ajouta le jeune homme, en se donnant un élan tout en laissant doucement retombé la jeune femme, tout son poids descendant sur son membre. Le jeune homme ne pu en aucun cas regretter ses derniers gestes, se délectant de l'étroitesse de la chair brûlante de sa bien-aimée, la soulevant et la faisant redescendre doucement pour la pomper, son rythme accélérant à quelques moments, ses mains l’agrippant par les seins et la pelotant alors qu'il profitait du plaisir que lui procurait l'acte, laissant quelques soupire s'échapper alors qu'il pouvait enfin profiter de ce qui à lui aussi lui avait été privé depuis un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Dim 19 Mai - 0:09

Ressentant la main de son compagnon s'abattre sur ses fesses dans un petit claquement, la demi-elfe ne fut qu'en rougir davantage, relâchant un petit gémissement en même temps. C'était davantage sous l'effet de la surprise que sous l'effet de la douleur, puisque ça n'avait pas vraiment fait mal. Pincer un peu sur le coup peut-être mais pas vraiment mal. Son commentaire par la suite n'encourageait pas vraiment Lia à cesser de parler, mais elle tenait à jouer son rôle à la perfection ; son rôle l'excitant sûrement autant qu'à lui. Rabaissant simplement un peu la tête pour se soumettre davantage, elle marmonna quelques excuses à peine audibles.

- N-non... je.. je m'excuse...

Alors qu'elle releva la tête en ouvrant les yeux pour «admirer» son reflet, son corps eut un petit sursaut alors que les dents de Kazuki se firent sentir sur sa nuque, ce fut le regard qu'il lui porta, dont elle put apercevoir dans le miroir, qui lui donna le coup de grâce, rougissant autant qu'il était humainement possible. Elle en sentit presque sa respiration s'arrêter ; jamais un homme ne l'avait regarder d'une telle façon auparavant... avec autant de désir qu'actuellement... même si elle se doutait qu'il devait donner ce genre de regards à toutes les femmes qui avaient passé entre ses mains...

Ayant enfin ce qu'elle désirait maintenant depuis un bon moment, la jeune femme ne put s'empêcher de relâcher un petit cri de plaisir, ressentant le membre de son bien-aimé venir toucher jusqu'au fond de son intimité. Elle commença à agiter les hanches du mieux qu'elle le put malgré ses liens, et malgré le fait qu'il se chargeait de la faire relever et descendre. C'était plus fort qu'elle, ses hanches bougeant d'elles-mêmes à cause du plaisir dont elle voulait qu'il grimpe plus rapidement. Sa respiration s'accéléra au même rythme, ou presque, que les vas et viens du sorcier en elle, ses gémissements emplissant la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Dim 19 Mai - 20:40

Oh, ce qu'il la trouvait adorable! Pensait-il, alors que sa collègue réagissait comme toute victime effrayée par son agresseur, lui obéissant timidement ce qui ne faisait que l'exciter davantage de ce petit jeu, adorant de la voir prendre part d'une telle façon.C'était vraiment merveilleux pour lui d'avoir entre ses mains une femme pouvant l'exciter quoi qu'elle fasse, ses moments de fierté l'amusant autant que de la voir jouer les dociles prisonnière sans défense, bien que le dernier point soit probablement vrai vu la situation. Avoir les deux en une seule, il ne pouvait s'en retrouvé que fortuné d'avoir avec lui une femme aussi merveilleuse...

Et bien sûr, la réaction venu tout de suite, alors qu'un cri retentit dans la pièce alors que le jeune homme entrait en elle pour la première fois après cette heure d'intense stimulation. Et évidemment, les sons qu'elle laissa sortir n'en firent que rajouter de l'huile sur le feu de son envie, se demandant parfois comment une femme auparavant aussi droite pouvait gémir d'une façon aussi osée. Et pourtant elle était bien là, entre ses mains, sa respiration étant perceptibles au travers de ses cris, ses propres efforts à tenter d'amasser la sensation que lui procurait ses mouvements étant plus qu'agréables. Se laissant emporter, il la souleva, continuant ses mouvements alors qu'il les précipitaient contre le mur, ses lèvres se joignant à nouveaux aux siennes.

-Ah...ce que je t'aime....

Répéta-t'il en pilonnant la demi-elfe à la verticale. S'en suivit ses mains baladeuse la soulevant par ses fesses tout en continuant ses propres mouvements, se pensant plus à rien, savourant simplement le plaisir dont il profitait. Après un petit moment, il fini par la déplacer une nouvelle fois, les deux jeunes gens retombant sur le lit en poursuivant leurs ébats, le jeune homme admirant la visage de la jeune femme alors qu'elle était maintenant couché sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mer 22 Mai - 16:47

Le corps de la demi-elfe devenait de plus en plus chaud à mesure qu'elle sentait le plaisir grimper de plus en plus en elle. Ses gémissements de faisaient également de plus en plus forts et osés, son visage gardant une teinte rouge pivoine. Le moindre membre de son corps avait des tremblements à chaque nouveau mouvement de hanches de Kazuki, complètement enivré par le plaisir. Leurs lèvres se collèrent de nouveau, la jeune femme en profitant le plus longtemps qu'elle le put, sa propre langue venant se mêler à celle de son bien-aimé pendant quelques instants, un petit coulis de salive rejoignant encore leurs deux bouches après que le contact fut rompu. Elle plongea son regard -à moitié dans les vapes du plaisir- dans celui du sorcier, démontrant bien dans ses yeux qu'elle ne se voyait pas partager ce moment avec quelqu'un d'autre que lui.

- Moi aussi je t'aime... Je t'aime Kazuki...

Se laissant soulever et emmener sur le lit, la magicienne maintenant sur le dos releva ses jambes le plus haut qu'elle le pouvait malgré ses entraves. En plus, comme ses mains étaient liées dans son dos, elle avait le haut du corps relevé un peu, ce qui faisait ressortir sa poitrine et la mettait maintenant dans une position bien osée et légèrement embarrassante, mais elle s'en fichait bien en ce moment. Ses seins bondissaient de haut en bas au même rythme que les mouvements de bassins de son amant. S'il continuait ainsi, elle n'allait pas tarder à atteindre l'orgasme bien rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Ven 24 Mai - 0:27

Le garçon resta bien émerveillé par le regard que lui faisait la jeune femme, son expression de plaisir dans toute sa splendeur étant une chose dont il se sentait bien chanceux de pouvoir profiter. Son propre regard, était loin de correspondre à la simple soumission, et dépassait tout autant celui des femmes pour qui cela avait été comme lui un simple plaisir passager. Il fallait l'avouer, être désirer de la sorte était une émotion dont il n'aimerait pas se détacher. Se donner à une seule femme et qu'elle se donne à lui seul, était un marché aussi juste que merveilleux. Rien que la réponse qu'elle lui donna suffit à faire augmenter un peu son allure, sonnant aussi doux à ses oreilles que le son de ses plus érotiques gémissements.

-Hm...ah....

Il se laissa un peu aller, sa propre bouche laissant sortir quelques légers soupirs de plaisir. Il le savait, lui-même atteignait sa limite comme la jeune femme. Il continua un peu pendant quelques moments, et dans une exclamation, s'extirpa d'elle, sa semence giclant un peu, alors que la respiration du jeune homme reprenait son rythme normal après ce moment d'extase. Il profita de ce moment de repos pour se coucher à coté de sa captive, la serrant contre lui, sa main descendant le long de ses jambes, quelques secondes après, la cordes liant ses pieds tombant. Peu à peu, le haut de son corps retrouvait sa liberté habituel, avant bien sûr, que ses poignets ne soit entourés de deux bracelets de cuirs, liant ses mains devant elle par un seul maillon, une longe chaîne en pendant.

-On ne voudrait pas que tu t'échappe non?

Ajouta-t'il amusé, embrassant sa bien-aimée après ce merveilleux moment, n'étant toujours pas décidé à la laisser totalement libre de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Dim 26 Mai - 1:19

Le plaisir devenait de plus en plus fort, si bien que la jeune femme fut en pleine extase plutôt rapidement. Elle ferma les yeux après un petit moment pour totalement profiter de la sensation dont elle sentait se répandre dans tout son corps. En plus de tout cela, entendre les propres petits soupirs de plaisir de Kazuki était encore plus réjouissant pour elle, ravie qu'il prenne autant son pied qu'elle, même si elle s'en doutait. Elle n'aimait pas particulièrement les hommes qui s'empêchaient de gémir ou autre, elle ne savait jamais s'ils aimaient ou non... Tout son corps tremblait comme une feuille morte au vent et sûrement qu'elle finirait par céder et se faire décrocher de l'arbre. Les gémissements de la demi-elfe se changèrent en petits cris de plaisir alors que la sensation atteignait les pics les plus importants.

Son propre sexe se faisait de plus en plus étroit, gonflé par l'approche de l'orgasme, chose qui finit par la frapper de plein fouet. Relâchant un petit cri un peu plus fort que les précédents, elle se cambra davantage, son corps se crispant un peu pendant quelques secondes, son visage prenant une teinte écarlate. La semence de son bien-aimé vint se poser un peu partout sur son ventre et sa poitrine, ce qui la fit rougir davantage. Encore une fois il n'avait pas relâcher tout ça en elle... sans doute que la situation de la bibliothèque l'avait traumatisé ou alors étais-ce simplement par habitude. De toute façon, il ne valait mieux ne pas se poser de questions et simplement profiter du moment.

Une fois ses liens défaits, les jambes de Lia retombèrent d'elles-mêmes contre le lit et elle en profita pour se frotter les poignets un peu, mais pas bien longtemps puisque d'autres liens vinrent prendre place. Des liens un peu plus confortables au moins. Tournant la tête vers Kazuki suite à son commentaire, elle se dit qu'elle allait le prendre à son propre jeu pour une fois. Se tournant face à lui, elle vint rapidement passer la chaîne derrière le cou du sorcier et l'attira contre elle. Si elle devait être prisonnière, il serait prisonnier lui aussi. Lui rendant son sourire, elle vint déposer un doux baiser sur ses lèvres.

- Alors je t'emprisonne avec moi pour une fois
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Lun 27 Mai - 23:23

Le sorcier pu profiter des cris de jouissance de sa bien-aimée dans ces derniers instants de plaisirs. Finalement tout comme lui elle fini par atteindre le sommet de la sensation, donnant une vue imprenable sur son corps alors qu'elle se cambrait, ses yeux se rinçant de son corps dans cet instant si tumultueux. Il s'amusait intérieurement en pensant à la réaction qu'aurait pu avoir son paternel en la voyant maintenant, ayant probablement savourer la gène que l'un comme l'autre aurait eu à ce moment-là. D'un autre coté, permettre à un autre homme que lui de la regarder dans ces moments n'était pas une idée dont il était enthousiaste.

Enfin remis de leurs émotions, la jeune femme ne sembla pas lui en vouloir de ses nouveaux liens, profitant de ceux-ci pour le forcer contre elle, pas que cela soit vraiment contre sa volonté, appréciant tout de même sa petite attention. Profitant de ses lèvres une nouvelles fois, sa main descendit le long de sa cuisses, caressant doucement celle-ci puis la massant subtilement pour aider sa circulation à reprendre un cours normal. Ses lèvres se détachèrent peu de temps après pour la taquiner légèrement, ses dents tâtonnant légèrement son oreille. Restant ainsi un moment, le jeune homme caressant les cheveux de sa bien-aimée, l’œillant de façon gourmade, avant de reprendre la parole.

-Hm, je pense qu'il serait bien d'aller te laver. Après tout, tu est une ¨sale¨ petite prisonnière...

Ajouta-t'il d'un sourire malicieux, remarquant évidemment sa propre sécrétion sur le corps de son amoureuse et se disant qu'il valait mieux faire le tout avant que cela ne sèche.D'un simple tir sur la chaîne enlevant ses bras d'autour de son cou pour les placer au-dessus d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Dim 2 Juin - 23:00

Appréciant les petites caresses qu'il lui faisait maintenant, la jeune femme ne desserra pas pour autant son étreinte sur lui, la chaîne qui reliait ses deux poignets toujours appuyée contre la nuque de Kazuki. Elle le laissa poser ses yeux pervers sur son corps, sa peau reluisant un peu suite à la chaleur que venait de procurer ce moment, et arrivait à voir dans ses yeux à quel point il la désirait. Elle ne comprenait pas vraiment tout le côté «passionné» qu'il pouvait avoir lorsqu'il la regardait enchaînée, bâillonnée ou ligotée, mais bon. Comme ça n'était pas désagréable elle ne se plaignait pas vraiment. Mais elle se questionna pendant un instant s'ils pourraient un jour avoir une relation sexuelle «normale». Oh et puis... quel intérêt après tout ?

Suite à son commentaire, elle le relâcha doucement, sachant qu'il avait bien raison. Elle ne voulait pas risquer de salir ses draps après tout. Néanmoins, il faudrait bien qu'il lui retire ses liens pour ça. Lia se voyait mal se laver avec cette chaîne qui l'empêchait de totalement bien bouger les bras après tout. Mais si elle devait aller dans la douche alors, il viendrait avec elle. Se relevant du lit à l'aide de ses coudes, elle se pencha ensuite pour lui agripper le bras et le forcer à se lever à son tour, un sourire se dessinant sur son visage.

- D'accord, si tu viens avec moi je veux bien. Mais il faudra bien que tu me détache, à moins que tu veule laver mon corps toi-même...?

L'entraînant hors de la chambre, elle s'arrêta tout de même, se rappelant qu'elle n'était pas chez elle. Mais bon, essayons d'y aller à l'instinct. Essayant de trouver la chambre de bain, elle eut la chance de tomber dessus du premier coup. Fiou ! Pas besoin de demander et de rater tout le moment !
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mar 4 Juin - 23:44

Elle le libéra suite à son invitation, ne semblant pas refusé celle-ci. Prenant les devant, elle se releva du mieux qu'elle le pouvait avant de l'attraper par le bras et le sortir du lit. De toute manière,ce n'était pas la première fois qu'ils se lavaient ensemble, et même là, il en avait profité à son avantage, chose qu'il ne comptait pas laisser passer. Ça ne serait pas plus gênant que ce qu'ils avaient fait jusqu'ici. Elle sembla ensuite vouloir trouver la salle de bain elle-même, le logement ayant tout de même quelques portes, mais fort heureusement, la jeune femme tomba sur la bonne pièce sans trop de mal,pas qu'il avait grand chose à cacher, mais certaines pièce valait mieux être laissé à elles-mêmes.Elle accepte d'entrer, à la condition qu'il vienne, se demandant bien quelle homme d'une mentalité correct refuserait ça. Mais bon, avec des goûts comme les siens, se qualifier ainsi serait tout aussi fastidieux.

-Tu m'enlève les mots de la bouche...

Ajouta-t'il, entrant dans la pièce avec son amoureuse. Une pièce de céramique blanche lustrée, plusieurs installations d'un décors traditionnels, rares choses dont il avait garder l'état d'origine. Une grande baignoire se faisait remarquer dans le coin de la pièce, le jeune homme commençant par se déshabiller complètement, avant de tirer sur la chaîne et de tirer la demi-elfe avec lui dans le bain. Prenant de la hauteur, il attacha sa chaîne à un anneau dans le plafond, laissant la jeune femme debout, sans lui donner de tension cependant. La pommes de douches juste au-dessus d'elle, il fit tourner le robinet, ne pouvant s'empêcher de commencer par l'eau froide, taquinant un peu la jeune femme au passage, celle-ci devenant tiède après quelques instants.

-Oops,désolé...

Dit-il aussi hypocritement que possible pour plaisanter, avant d'embarquer près d'elle. Suite à cela, il attrapa une bouteille contenant du savon, le frottant entre ses mains, celle-ci commencèrent sur ses épaules, partageant avec elle le liquide nettoyant.

-Hm, alors, par où devrais-je commencer....?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Dim 23 Juin - 0:08

Pénétrant donc dans la salle de bain avec son amoureux, la jeune femme fut ravie de voir qu'il semblait aussi enthousiaste de venir avec elle dans la douche. Il aurait put être épuisé après tout et aurait préféré se reposer, mais il aurait sûrement fallut qu'il vienne prendre sa douche lui aussi de toute façon. Aussi bien faire une pierre deux coups. Elle regarda un moment la décoration, le blanc étant particulièrement présent. Peut-être que les gens du futur appréciaient cette couleur puisqu'elle en voyait souvent. Mais la demi-elfe n'eut pas trop le temps de s'attarder sur la décoration, Kazuki l'attirant jusqu'à la douche, venant ligoter sa chaîne à une seconde qui était au plafond. Lia ne put s'empêcher de sourire un peu en voyant la chaîne, rabaissant ensuite sa tête pour plonger son regard dans celui du sorcier.

- Visiblement tu prévois ce genre de choses peu importe les pièces de ta demeure...


Alors qu'il partit l'eau froide, la jeune femme relâcha un léger cri de surprise alors que l'eau glacée toucha à sa peau, la faisant sursauter et frissonner. Elle lui jeta un petit regard noir, surtout après avoir vu son petit sourire hypocrite et son petit «oups» sarcastique. Mais son regard repris sa normalité lorsqu'il vint poser ses mains pleines de savon sur elle, un second petit frisson s'empara de son corps, un frisson d'une autre nature.

- Où tu le veux, je ne puis t'en empêcher de toute façon. 
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki Seiji
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Points d'Énergie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Mer 26 Juin - 23:49

Elle le suivit sans broncher, semblant même plutôt contente qu'il l'accompagne. Ça lui en prenait bien plus que cela pour l'épuiser et même s'il l'était, il ne se considérerait pas un homme de ne pas profiter de chaque occasion qui s'offrait à lui de profiter de sa bien-aimée. Celle-ci ne refusa pas sa nouvelle situation, soulageant quelques peu le garçon qu'elle ne lui en veuille pas qu'il la garde ainsi si longtemps. Mais bon, il n'y pouvait rien, la voir sans défense restait de loin le nectar dont ses yeux se délectaient le plus. Elle ne pu s'empêcher de commenter sa quantité de préparation face à la situation.

-Bah, il faut bien m'assurer que mes prisonnières ne s'échappent pas. Et surtout, cela me donne me donne une vue splendide...

Ajouta-t'il, passant ses mains tout le long de ses côtes et descendant doucement sur ses cuisses. Commença par ses chevilles, il massa doucement sa peau, laissant la savon se rependre autour de son corps, étandant celui-ci sur sa peau. Il remonta doucement, atteignant ses cuisses, ses main se retrouvant finalement contre ses fesses, savourant celle-ci en les empoignant, alors que le jeune homme s'amusait en mordillant à peine l'oreille.

-Mais bon, le plus beau, c'est bien sûr que je peux faire ça...

Ses mots prononcés, ses mains eurent à peine rejoint son ventre qu'elle se précipitèrent contre sa poitrine,pelotant le buste de la demi-elfe avec une certaine vivacité, pinçant même un peu ses mamelons en tordant ceux-ci quelques peu, laissant derrière les résidus légèrement mousseux du produit nettoyant. Bien sûr, il ne comptait pas aller trop loin, se disant que pour le moment, leurs derniers rapports intimes lui suffiraient pour se contenter.

-Bon, allez, cessez de jouer, ferme les yeux ou ça risque de piquer...

La prévenu-t-il, alors qu'il sortait la bouteille de champoing et en versait une quantité dans la paume de sa main. Plongeant  celles-ci dans l'océan de ses cheveux, il massa doucement son cuir chevelu, se débarrassant ainsi de toute saleté trop encombrante tout en permettant de bien mélangé la matière au travers de sa chevelure. Cela ne lui prit pas longtemps, sortant par la suite à nouveau la pommes de douches, détachant celle-ci et rinçant doucement le corps de la jeune femme, commençant bien sûr par sa tête, descendant par le dos et la poitrine jusqu'à laisser le tout descendre le long de ses jambes. Ce fut ensuite son tour de s'appliquer le même traitement, s'arrosant rapidement pour retirer ce qui restait du savon. Replaçant ses cheveux pour au moins voir son visage après les avoir lavé, il lui sourit, posant un baiser sur ses lèvres.

-Et voilà, complètement propre...

Ajouta-t'il comme un père qui dirait cela à son enfant avec un regard amusé. Finalement, il décrocha sa collègue du plafond, puis d'un simple claquement de doigt, le maillon reliant ses deux entraves se divisa en deux, chaque moitié ressemblant à une pièce de casse-tête, pouvant bien sûr être ré-assemblées si nécessaire. Sortant en premier,il passa une serviette à la jeune femme.

-Après tout cela, tu as bien mérité un petit moment libre de tes mouvements non? Bien que je ne sois pas encore en clin à te redonner tes effets, il doit y avoir quelques choses pour toi dans les placard de ma chambre. En attendant, je vais nous aller nous préparer à manger...

Ajouta-t'il, sortant le premier, retournant rapidement à la chambre pour aller chercher un pantalon noir beige d'un long gilet noir, sortant vers sa cuisine, réfléchissant à ce qu'il pourrait faire, n'étant pas non plus le plus grand chef, comparé à son amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   Jeu 4 Juil - 14:30

Lia ne put s'empêcher de se demander combien de «prisonnière» avait-il déjà ligotées à cette douche, même si elle n'avait pas vraiment envie d'avoir la réponse. C'est pourquoi elle se contenta de simplement se le demander intérieurement. De toute façon il valait mieux simplement ne pas y penser. La jeune femme se laissa laver, ne pouvant se retenir de rougir un peu, gémissant même quelques fois alors que les mains de son bien-aimé parcouraient son corps, davantage en de subtiles caresses que parce qu'il la lavait vraiment...

Alors qu'il vint passer ses mains sur sa poitrine en la pelotant, la demi-elfe ne put s'empêcher de relâcher d'autres petits gémissements, son corps recommençant à s'enflammer un peu, la légère douleur ne faisant que l'excité d'avantage. Oh qu'elle se maudit intérieurement pour être devenue masochiste suite aux traitements du sorcier... Suite à son autre commentaire, elle ne put s'empêcher d'être légèrement déçue, fermant donc les yeux et baissant un peu la tête pour se laisser faire.

- Quel dommage, j'aimais bien le jeu moi.. 

Leur douche se termina trop rapidement au gout de Lia, mais bon ils ne pouvaient pas rester éternellement sous la douche non plus. Alors qu'ils venaient de se terminé de se laver, elle entendit le petit bruit des chaînes qui se «cassa», retrouvant la totalité de ses mouvements, mais  vu le fait qu'il ne les lui retiraient pas totalement, elle se doutait que le jeu ne devait pas être complètement terminé pour ce soir. Du moins elle l'espérait. 

- Hm d'accord

Retournant donc dans la chambre de Kazuki, elle se demanda s'il voulait dire par là qu'il avait déjà prévu un quelconque vêtement pour elle ou si elle pouvait piger dans ses vêtements à lui. Quoiqu'il en soit, elle se contenta d'ouvrir la porte du placard pour savoir à quoi s'en tenir. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La captivité à ses avantages (PV:Lia Sarkovitch)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sept. 2000]Parce qu'il faut bien qu'être préfets ait ses avantages [Ara]
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» Armee de l'isengard
» Haiti en Marche: Les flous d'un mandat (Minustah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ LES TERRES PERDUES ~ :: ~ TERRITOIRES DU CENTRE ~ :: Le Village de Valkar :: Habitations-
Sauter vers: